Cet article a été publié le: 29/07/22 14:09 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ SNP: Depuis Abobo, Bouaké Fofana invite ses concitoyens à maintenir le pays propre

Abidjan, 29 juil 2022 (AIP)- Le ministre de l’Hydraulique, de l’Assainissement et de la Salubrité, Bouaké Fofana, a réitéré vendredi 29 juillet 2022 à Abobo (Abidjan Nord), son appel à la propreté et à l’entretien du cadre de vie, à l’occasion du lancement de la 7ème édition de la Semaine nationale de la propreté (SNP).

“Nous allons fêter l’anniversaire de notre Indépendance. Quand j’étais enfant, on la préparait, on nettoyait et lorsqu’on a un peu de moyens, on fait un peu de peinture. C’est une bonne tradition qu’on doit pouvoir conserver. On va célébrer la fête de l’indépendance, il faut qu’autour de nous soit propre, dégagé”, a souligné M. Fofana.

“On ne peut pas porte de jolis habits et dès que vous descendre devant chez vous, il y a des ordures partout. Ce n’est pas normal. L’indépendance veut dire tu es né un jour donné, chaque année quand ce jour là arrive, c’est ton jour, tu te fais plaisir”, a-t-il poursuivi.

Le ministre a ajouté que de ce jour de lancement la fête de l’indépendance, chaque citoyen doit nettoyer devant chez lui. “Ce n’est pas seulement pour l’indépendance qu’on doit nettoyer, on doit nettoyer devant chez soi, tous les jours. Au niveau de mon département, tous les premiers samedis de chaque moi, on fait le grand ménage pour maintenir la dynamique de propreté”, a-t-il déclaré.

Entouré de ses collaborateurs et des autorités municipales d’Abobo, Bouaké Fofana a demandé aux jeunes de s’associer à la dynamique de propreté de leur environnement. “Les jeunes doivent s’associer à cela, tous les corps de métiers, les femmes, un samedi dans le mois, on doit nettoyer chez nous, c’est le sens de ce que souhaite le gouvernement”, a-t-il expliqué.

Pour M. Fofana, le thème cette année, “Avec civisme, rendons notre cadre de vie propre”, implique un travail en cours avec le ministère de la Promotion de la Jeunesse, de l’Insertion professionnelle et du Service civique.

Pour lui, le choix porté sur Abobo pour lancement de cette opération implique que les populations soutiennent le gouvernement pour ses efforts de faire de cette commune, une ville modèle. “On va y construire le plus grand CHU de Côte d’Ivoire, les travaux seront lancés demain. Il y a un lycée d’excellence qui sera construit à Abobo, le métro va passer à Abobo. Il ne faut donc pas que Abobo soit sale”, a-t-il lancé.

Bouaké Fofana a estimé qu’au-delà d’Abobo, tout le pays doit épouser la propreté. “On demande à tous les Ivoiriens de rendre propre là où nous vivons, là où nous travaillons. Cela va diminuer les maladies. Jusqu’au 7 août, c’est la Semaine nationale de la propreté. Chaque Ivoirien, partout dans le pays, doit nettoyer devant chez lui. Une fois qu’on a nettoyer même après la fête il faut pouvoir maintenir cela”, a conclu le ministre.

Instituée depuis 2016, la Semaine Nationale de la Propreté est célébrée chaque année du 1er au 06 août, en prélude à la Fête nationale. Comme les années antérieures, elle s’inscrit dans la volonté du gouvernement de contribuer activement à l’amélioration de la qualité du cadre de vie et du bien-être des populations.

(AIP)

gak/cmas