Cet article a été publié le: 18/10/20 13:57 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Sokouraba Folon fête son nouveau « pont de l’émergence »

Odienné, 18 oct 2020 (AIP)- Les populations de Sokouraba Folon, dans le département de Minignan, ont réceptionné, dans la ferveur populaire, le nouveau pont moderne, sur le fleuve Baoulé, donnant accès au village par la route A7, en cours de bitumage, qu’elles considèrent comme leur porte d’entrée dans « l’émergence ».

« Cette infrastructure longtemps rêvée par nos populations dans toutes leurs composantes vient sortir toute une région de sa léthargie. Elle nous donne l’espoir d’un développement harmonieux et consolidera les liens de fraternité entre les cantons », a ainsi exprimé le président du comité d’organisation, Noumouri Sidibé, lors d’une fête populaire ayant marqué la mise en service officielle de l’ouvrage, samedi 17 octobre 2020.

L’ensemble des populations, avec à leur tête la notabilité et les cadres, au cours d’un grand rassemblement, sur la place publique du village, ont exprimé leur joie et témoigné leur reconnaissance au gouvernement pour la réalisation de cette infrastructure attendue depuis plus de 50 ans.

Le nouveau pont de Sokouraba, de type métallique Unibridge avec des appuis en béton, et d’une longueur de 102,60 mètres. Il relie le village à la route A7, Odienné-Samatiguilia- Tienko-frontière du Mali, en cours de bitumage. Il vient remplacer un ouvrage de fortune, datant des années 60, submergé tous les ans par la crue du fleuve sus cité, limitant ainsi les déplacements des populations et contrariant les échanges commerciaux, notamment l’écoulement des produits, dans cette zone disposant d’un grand potentiel agricole.

Rallier l’autre rive, quand le Baoulé sortait de son lit, relevait, en effet, auparavant d’un défi pour les habitants de Sokouraba, où vivent quelque 2000 âmes, obligés d’avoir recours à la pirogue pour rejoindre les localités de Tienko et de Kaniasso (dans le Folon) ainsi que celles de la région voisine du Kabadougou.

« Voilà le calvaire duquel nous sort le gouvernement. Cela explique cette mobilisation autour l’événement. Les fils et filles de Sokouraba, de partout, sommes venus saluer l’acte posé par le président de la République », a indiqué en outre, Noumouri Diabaté, cadre du village.

Financé par l’Agence française de développement, au compte du Contrat de désendettement et de développement (C2D), pour un montant de 2,5 milliards F CFA, le pont de Sokouraba Folon fait partie d’un ensemble de 11 ponts métalliques à réaliser sur l’ensemble du territoire national.

(AIP)

kg/tm