Cet article a été publié le: 1/10/22 13:04 GMT

Côte d’Ivoire – AIP/ Symposium TICAD 8 : Le GEPCI propose des pistes de solutions pour sortir la presse africaine de « la précarité »

Abidjan, 1oct 2022 (AIP)-  Le président du Groupement des éditeurs de presse de Côte d’Ivoire (GEPCI), Zohoré Lassane, a proposé quelques solutions pertinentes pour sortir la presse africaine, en particulier la presse ivoirienne, des moments difficiles qu’elle traverse avec l’avènement du numérique.

Intervenant lors de la 8éme édition du symposium international en faveur du développement en Afrique tenu vendredi 30 septembre 2022 dans le cadre de la TICAD 8 à Abidjan, le président du GEPCI a invité les patrons de presse à s’engager dans une politique de diversification en mettant en œuvre « des projets évènementiels », notamment des salons, forums et tables rondes.

Comme autres solutions, Zohoré Lassane a souhaité « une migration progressive des organes de presse en groupes multimédias, en s’appuyant sur des spécialistes de l’économie numérique, du e-Marketing et de la monétisation. »

Encourager les journalistes à devenir des journalistes reporters d’images pour relever les défis du digital grâce à la formation continue et à chercher des marchés comme l’abonnement groupé et le reportage.

Il a également suggéré la mise en place d’une organisation sous-régionale qui aura pour objectif de fédérer les différentes préoccupations et rechercher ensemble des financements pour développer les projets.

Pour le président du GEPCI, la TICAD 8 est une opportunité pour les éditeurs de presse de faire entendre la voix des médias africains en proie à d’énormes difficultés qui plombent leurs développements.

« Si la raison de l’existence de la TICAD est liée au développement en Afrique, la presse ne saurait rester en marge de ce grand mouvement vers le progrès », a-t-il souligné, souhaitant, à cet effet, l’organisation d’un voyage d’immersion au Japon à l’intention des éditeurs de presse afin qu’ils puissent s’inspirer du modèle japonais.

Le président du GEPCI, en veste bleu claire et les participants à la TICAD 8

L’accompagnement des patrons de presse par la formation pointue dans divers domaines liés au développement de la presse comme le management et la construction d’ une maison des éditeurs de presse de Côte d’Ivoire.

Le thème du symposium à Abidjan est « Partager le succès historique et améliorer le suivi de l’appropriation du processus TICAD ».

Le GEPCI est co-organisateur de ce symposium avec l’Union nationale des journaliste (UNJCI) et la Fédération ivoirienne des petites et moyennes entreprises (FIPME).

L’initiateur du symposium TICAD 8 est le président de l’ONG AFRIJAPAN, Ferdinand Bléka.

(AIP)

apk/kp