Cet article a été publié le: 20/07/21 16:50 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Tabaski 2021 : L’imam central d’Agboville appelle au pardon sincère pour la réconciliation nationale

Agboville, 20 juil 2021 (AIP)- L’imam central de la grande mosquée, El Hadj Diarra Ibrahim Kalilou, a invité mardi 20 juillet 2021 les fidèles musulmans d’Agboville au pardon et à la tolérance, afin de jouer pleinement leur partition dans la recherche d’une réconciliation sincère en Côte d’Ivoire.

A l’occasion des cérémonies de l’Aïd-el-Kebir ou la fête du mouton, l’imam El Hadj Diarra Ibrahim Kalilou a invité, en présence du ministre de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle, Dimba N’gou Pierre, du préfet de région, Sihindou Coulibaly, et de l’évêque du diocèse d’Agboville, Mgr Alexis Touabli Youlo, les fidèles musulmans à exercer le pardon qui, a-t-il ajouté, est une bénédiction de Dieu pour les croyants ayant renoncé au droit de se venger et ayant accepté de se soumettre à la volonté d’Allah.

A ce sujet, Allah interpelle, dans le coran, chaque musulman au véritable pardon qui vient du cœur et conduit à une vraie réconciliation entre citoyens, en s’inscrivant dans un mea-culpa susceptible de préserver la paix et la cohésion sociale.

Le ministre Dimba Pierre et Mgr Alexis Touabli Youlo ont exprimé, à l’issue de la prière des deux rakats, leur joie de communier avec des frères musulmans au-delà des divergences religieuses et dans la ligne de la politique du vivre ensemble prônée par le chef de l’Etat, Alassane Ouattara.

Le ministre de la Santé en a profité pour inviter toutes les populations, notamment les fidèles musulmans, à se faire vacciner maintenant que le pays est dans cette phase pour sortir de la situation difficile provoquée par la maladie à coronavirus, de sorte à freiner la chaîne de contamination et à éviter la forme grave de la maladie quand on est en contact avec elle.

(AIP)

Yy/kp