Cet article a été publié le: 20/07/21 13:35 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Tabaski 2021 : L’imam Diaby appelle les musulmans de Guiglo à la « compassion »

Guiglo, 20 juil 2021 (AIP) – L’imam officiant la prière à la grande mosquée de Guiglo, à l’occasion de la fête de la Tabaski, mardi 20 juillet 2021, a appelé les fidèles musulmans à faire montre d’un esprit de « compassion » envers leurs frères et sœurs coreligionnaires.

« Le musulman doit être compatissant et aider son frère musulman. Cela va contribuer à renforcer la fraternité et l’amour entre vous, en vous évitant à vous faire du mal » les uns, les autres, a déclaré, dans sa prêche, l’imam Mohamed Diaby.

Les musulmans de Guiglo ont été également invités à la « solidarité, à l’entraide, et à l’amour du prochain », et à être attentifs à leurs semblables. « Si Dieu t’a donné un peu, pense à celui (ton frère) qui n’en n’a pas, car tu n’as rien donné à Dieu pour en recevoir, c’est une chance et une grâce de la vie », a fait savoir l’imam Diaby.

Le guide religieux a terminé sa prêche en faisant des prières de bénédictions à l’endroit de la Côte d’Ivoire, du président de la République, Alassane Ouattara, du Gouvernement du Premier ministre Patrick Achi, sans oublier toutes les autorités locales.

Il n’a pas non plus oublié de faire les mêmes prières à l’intention de pays « frères », notamment le Niger, le Mali, le Burkina Faso qui vivent au quotidien des actes de terrorisme sur leurs territoires, estimant que « nous sommes nous-mêmes en danger en Côte d’Ivoire aussi parce que ce qui se passe dans ces pays-là est en train de venir chez nous. »

La fête de la Tabaski est une fête qui commémore la foi d’Ibrahim ou Abraham à son Dieu, symbolisée par l’épisode où il accepte de sacrifier, sur l’ordre de Dieu, son fils Ismaël. Comme à l’accoutumée, elle est célébrée ce mardi 20 juillet 2021, à Guiglo, à l’instar des autres villes de la Côte d’Ivoire.

(AIP)

Ja/kp