Cet article a été publié le: 13/12/20 17:41 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Taekwondo : La fédération organise un passage de grades de ceinture noire pour 459 athlètes

Abidjan, 13 déc 2020 (AIP)- Au total, 459 athlètes ont pris part, dimanche 13 décembre 2020, à Abidjan, à un passage de grades au niveau de la ceinture noire organisé par la Fédération ivoirienne de taekwondo, à l’Institut national de la jeunesse et des sports (INJS) de Marcory.

L’examen des candidats venus d’Abidjan, de Bouaké et de Grand-Bassam, s’est déroulé en deux étapes.

La phase théorique, pour les athlètes de moins 15 ans (les trois premiers poom) jusqu’à la ceinture noire 3è DAN,  a porté sur des épreuves relatives à l’histoire et la philosophie du taekwondo, l’Education civique et morale (ECM) et les règlements de la compétition. Ils donnaient droit à 30 points.

Pour la ceinture noire 4è DAN, les candidats étaient appelés à la soutenance d’un mémoire sur un thème de leur choix pour un total de 40 points.

S’agissant de la phase pratique, les candidats se sont adonnés à des épreuves de hosinshul, d’attaque-défense, des poomsae, des combats et des techniques de combats.les mouvements de base, le lexique, les postures, la présentation (tenue), etc.

La pratique était notée sur 270 pour les poom et les ceintures noires 1er, 2è et 3è DAN et 260 points pour le 4è DAN. Soit un total de 300 points pour chaque groupe.

A l’ouverture de la compétition, le président de la FITKD, Me Bamba Cheick, Daniel a encouragé la commission formation-évaluation et la direction technique pour l’organisation de ce passage de grade qui dénote de la viabilité et du dynamisme de l’instance fédérale.

Me Bamba a surtout salué la présence, au nombre des candidats, de Ruth Marie Christelle Gbagbi avec qui il s’est livré à une démonstration de poomsae ainsi que les enfants des trois premiers poom.

La médaillée olympique et championne du monde de (-62 kg) convoite la ceinture noire 4è DAN. En dépit de la courte période pour préparer cette compétition, elle demeure confiante.

« J’ai fait de mon mieux et j’ai tout donné. Je n’ai pas eu assez de temps pour me préparer mais j’espère que le résultat sera positif », a confié Mlle Gbagbi.

L’évènement a été rehaussé par la présence des vice-vrésidents, Kraidy Lucien, Jean-Marc Yacé (Maire de Cocody), Dr Serges Koffi, Rassaki Tidiane, le secrétaire général adjoint, Me Ouattara Amidou, la conseillère spéciale du président chargée des relations avec la communauté coréenne, Jang Sarah, le directeur technique national (DTN), Me Niava Jean-Jacques.

Les résultats de ce passage de grades sont attendus le vendredi 18 décembre, au siège de la FITKD et ses canaux officiels de communication, a-t-on appris.

(AIP)

fmo