Cet article a été publié le: 26/04/22 12:26 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Thomas Camara passe le témoin à Sangafowa Coulibaly au ministère des Mines, du Pétrole et de l’Énergie

Abidjan, 26 avr 2022 (AIP)-Le ministre sortant des Mines, du Pétrole et de l’Énergie, Thomas Camara a passé la main à son successeur dans ce département, Sangafowa Coulibaly, lors d’une passation de charge, lundi 25 avril 2022 à Abidjan.

Absent du pays, la passation de charge a été faite entre Thomas Camara et le ministre de l’Hydraulique, de l’Assainissement et de la Salubrité, Bouaké Fofana assurant l’intérim de son collègue entrant Sangafowa Coulibaly sous la supervision du conseiller technique du secrétaire général du gouvernement, Richard Aka.

Retraçant les acquis obtenus dans lesdits secteurs, M. Camara a précisé qu’avec la mise en service des mines en construction de Dabakala et de Séguéla, la production aurifère va croître.  A cet effet, il a souligné que la mine d’or de Dabakala regorge un gisement très important pour la Côte d’Ivoire.

Au niveau du pétrole, Thomas Camara est revenu sur la récente découverte du gisement baleine avec des réserves estimées à environ deux milliards de barils de pétrole brut et à environ 2.400 milliards de pieds cube de gaz associé.

La production de ce gisement se fera en deux phases, l’une en 2023 avec 15% de la production du gisement et la seconde phase en plein régime en 2026 pour une période allant à 30 ans de production. Toutes les ressources issues de la vente de ce gisement serviront à financer l’économie ivoirienne.

Au niveau de l’énergie, la crise de l’électricité en 2021 a vu le démarrage de plusieurs projets en vue d’une solution définitive.

«La solution a été mise en œuvre et elle fonctionne aujourd’hui. Elle nous permet de passer actuellement des périodes chaudes sans bruit. On a même repris les exportations vers les pays à qui nous fournissons l’électricité», a-t-il indiqué jugeant son passage de courte durée mais intense à la tête de ce ministère.

Aussi, a-t-il invité, l’ensemble de ses collaborateurs à se mettre en rang de bataille pour travailler aux côtés de son successeur afin que les résultats soient à la dimension des efforts fournis.

Saluant Thomas Camara pour la mise en œuvre d’une dynamique feuille de route et pour l’ensemble des projets, le ministre Bouaké Fofana a relevé que son collègue des Mines, du Pétrole et de l’Énergie hérite d’une situation saine et n’aura aucune difficulté majeure à continuer l’action gouvernement dans ce département stratégique pour l’économie ivoirienne.

(AIP)

bsp/fmo