Cet article a été publié le: 13/07/21 11:28 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Trois mois requis aux propriétaires de moto et tricycle de Nassian pour le dédouanement de leur engin

Nassian, 13 juil 2021 (AIP)- Le préfet de Nassian, Kouakou Kouadio Laurent, a donné un délai de trois mois aux propriétaires de motos et tricycles pour le dédouanement de leurs engins qui ont franchi les frontières ivoiriennes sans le paiement de ces frais.

Les autorités administratives de la région du Boukani ont organisé vendredi 09 juillet 2021 à la salle de conférence de la préfecture, une rencontre avec les populations.

Le préfet Kouakou Kouadio Laurent avec l’accord du préfet de la région du Bounkani, a entrepris par le biais des sous-préfets de Kotouba, de Sominasse et de Nassian, l’enregistrement de tous les propriétaires motorisés dans le but de les faire dédouaner, avec des facilités pour susciter l’engouement de la population.

Dans un premier temps, les douaniers se rendront à Nassian afin d’effectuer le dédouanement sur place au lieu de se rendre à Doropo – frontière Burkina ou à Niablé – frontière Ghana auparavant. Ensuite, le dédouanement sera fonction du cubage, de la puissance de l’engin en lieu et place de son prix d’achat.

En outre, les propriétaires de moto de 0-50 cm3 débourseront 25 000F CFA. De 75-110 cm3, payeront entre 40 000 F CFA  et 55000 FCFA  pour les propriétaires de 125 à 200 cm3 et 150 000 FCFA pour les 200 cm3.

En dehors du dédouanement, les autorités préfectorales à Nassian exigent que les engins soient immatriculés et les conducteurs dotés d’un permis. Pour le commandant Bawa Bity Tanguy, l’immatriculation protège, évite les vols.

Les propriétaires de motos et de tricycles ont cependant plaidé pour le décalage du dédouanement en période de vente de l’anacarde.

(AIP)

nkf /tad/cmas