Cet article a été publié le: 18/10/20 16:34 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Trois véhicules dont un car aux chefs traditionnels de Dimbokro

Dimbokro, 18 octobre 2020 (AIP) – Le ministre Adama Coulibaly a procédé à la remise des clés de trois véhicules flambants neufs dont un car, un don, aux rois et chefs traditionnels de Dimbokro en vue de renforcer leur capacité de mobilité, lors d’une cérémonie, présidée, dimanche 18 octobre 2020, par le préfet de région, Souleymane Bamba, à la préfecture de la ville.

Les deux voitures ont été offertes au délégué régional des rois et chefs traditionnels, Nanan Béhingbin, et au nouveau chef de village d’Ahua, Nanan Kotio respectivement par les ministres Adama Coulibaly et Mamadou Touré qui honorent ainsi une promesse faite lors de l’intronisation du nouveau chef de village d’Ahua, samedi 10 octobre 2020.

Le car est un don du président de la République, Alassane Ouattara à l’ensemble de la chefferie traditionnelle de la région.

Les deux chefs sont impliqués dans la préservation de la paix et de la cohésion sociale au niveau de du N’zi. Ils sont sollicités quotidiennement à l’instar des autres chefs. Pour leur faciliter la mobilité le ministre Mamadou Touré et moi-même avons décidé de leur apporter ces moyens pour plus d’efficacité, a expliqué Adama Coulibaly, remettant les clés et un bon de 500 mille francs de carburant au préfet de région.

Par la voix de Nanan Béhingbin, les bénéficiaires se sont engagés à faire bon usage de ces dons.

“Ces véhicules sont pour tous les chefs. Certes, ils ont dit nos noms mais sachez que ces voitures sont à la disposition de tous les chefs”, a-t-il assuré, engageant les gardiens de la tradition à travailler davantage pour la paix et la cohésion sociale .

A l’intronisation du nouveau chef de village d’Ahua, samedi 10 octobre 2020, le ministre Mamadou Touré qui parrainait cette manifestation, avait pris l’engagement de lui offrir une voiture. Le ministre Adama Coulibaly en avait fait autant pour le délégué régional des rois et chefs traditionnels, Nanan Béhingbin, rappelle-t-on.
(AIP)
ik/tm