Cet article a été publié le: 24/12/20 10:36 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Un atelier bilan de la commission régionale de l’OSC du Bounkani sur l’alerte précoce

Bouna, 24 déc 2020 (AIP)-La directrice régionale de la Solidarité, de la Cohésion et de la lutte contre la Pauvreté du Bounkani, Traoré Matindjé Diarrassouba, a animé le 18 decembre 2020 à Bouna un atelier bilan sur l’alerte précoce.

L’atelier bilan présidé par le secrétaire général de préfecture Richmond Kouadjo Ekré a réuni les membres de la commission régionale de l’Observatoire de la solidarité et de la cohésion sociale (OSCS) du Bounkani.

Traoré Matindjé assurant par ailleurs le secrétariat technique de ladite commission a indiqué que l’alerte précoce vise à anticiper le processus d’escalade dans l’intensité du conflit, développer des réponses stratégiques à ces crises, présenter des options d’action aux acteurs concernés afin de faciliter la prise de décision.

Au cours de cet atelier bilan, Mme Traoré a expliqué le rôle des moniteurs, relais communautaires et commissions régionales primordial dans la remontée des faits susceptibles de nuire la solidarité et la cohésion sociale et de présenter tous les acteurs de la chaîne du mécanisme d’alerte précoce à savoir les acteurs de collecte, acteurs d’analyse et acteurs de réponse (le Gouvernement).

Sur ce sujet, elle a invité les membres de la commission régionale à plus de dynamisme dans l’anticipation de l’alerte précoce. Car selon la directrice régionale de la Solidarité et de la Cohésion sociale du Bounkani, les conséquences des conflits peuvent être inimaginables.

”Les effets collatéraux d’un incident peuvent être imprévisibles. Il y donc lieu de sauver des vies afin de garantir la sécurité et assurer le développement économique pour le bien-être de tous et le bonheur pour chacun, d’où l’importance de l’alerte précoce et de son anticipation” a-t-elle souligné.

La commission régionale de l’Observatoire de la solidarité et de la cohésion sociale (OSCS) du Bounkani a été installée le jeudi 24 septembre 2020 à la préfecture de Bouna. Elle comprend quinze membres.

(AIP)
on/bsp/tm