Cet article a été publié le: 17/08/22 17:19 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Un atelier de formation sur la doctrine de la police de proximité ouvert mardi à Botro

Botro, 17 août 2022 (AIP)- L’auberge Khan de Botro abrite depuis mardi 16 août 2022 un atelier de formation sur la doctrine de la police de proximité qui enregistre 400 participants dont des éléments des forces de défense et de sécurité (FDS) et des représentants des populations civiles des régions de Gbêkê et du Hambol.

« La ville de Botro a été le théâtre de manifestations violentes lors de l’élection présidentielle de 2022. Pour éviter que cette malencontreuse situation ne se reproduise avant et après les futures élections de 2023, nous avons décidé d’initier ce séminaire de formation afin que la collaboration du point de vue des renseignements soit franche entre vous et nous », a indiqué le préfet de police de Bouaké, le commissaire divisionnaire Maxime Mobio, pour justifier l’organisation de cette session de formation qui durera jusqu’au dimanche 20 août.

Les autorités sécuritaires de Botro, notamment, le commandant de bridage de gendarmerie intérimaire, l’adjudant-chef Tanoh Clément, et le commissaire Téhéora Benoît, ont salué cette initiative qui va favoriser une étroite collaboration entre eux et la population pour plus d’efficacité dans la lutte contre l’insécurité dans le département. « Ce séminaire de formation relatif à la doctrine de la police de proximité vient à point nommé, car il nous permettra d’être en contact direct avec les populations qui doivent nous donner des renseignements et des informations justes », ont-ils déclaré en cœur.

Le délégué départemental du Conseil national des jeunes de Côte d’Ivoire (CNJCI), Yao Kouassi Noguès, leur a emboité pour se réjouir de l’organisation de cet atelier à Botro. « Très souvent, se sont nous les jeunes qui sommes indexés quand il y a des troubles. Nous allons donc nous approprier les résolutions de ce séminaire afin qu’il n’y est plus de troubles et de manifestations violentes dans notre localité de sorte que les différentes communautés continuent de vivre en parfaite harmonie », a-t-il dit.

(AIP)

rkk