Cet article a été publié le: 10/09/20 8:17 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Un atelier sur la thématique du genre et sa prise en charge dans la gouvernance forestière à Jacqueville

Jacqueville, 10 sept 2020 (AIP)- La représentante du ministère des Eaux et Forêts, le colonel Dégni Moulot Brigitte a procédé, le mercredi 10 septembre 2020, à l’ouverture officielle de l’atelier relatif au renforcement des capacités des parties prenantes sur la thématique du genre et sa prise en charge dans la gouvernance forestière, lors d’une rencontre organisée à l’hôtel Grand Roi de Jacqueville.

Pendant trois jours, les participants à cette rencontre, composés de représentants des organisations de la société civile, de la chefferie traditionnelle, du secteur privé, des membres de l’administration en général, seront formés pour une meilleure compréhension de la question du genre, en vue d’une meilleur intégration dans le secteur forestier.

Col Dégni a justifié que le volet genre qui n’a malheureusement pas été pris en compte dans la gouvernance forestière reste un manque à gagner. Elle s’est dite convaincue que cette formation dédiée aux parties prenantes permettra de revenir à cet état de fait.

« Les femmes sont bien souvent victimes de discrimination dans plusieurs secteurs d’activité, notamment dans la gestion des ressources forestières dont il convient d’apporter correction. Elles sont parfois exclues des processus décisionnels en dépit de l’égalité assignée entre l’homme et la femme », a dénoncé le représentant pays de l’ONG ClientEarth, Dr Kra Kouamé Raphaël.

Pour Dr Kra, devant cette situation, le genre se présente comme un concept, une idéologie où tout effort et engagement visant à mettre en lumière l’existence des discriminations dont sont victimes les femmes concourent au changement.

(AIP)

raz/bsb/cmas