Cet article a été publié le: 14/11/20 14:17 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Un atelier sur l’état des connaissances des zoonoses dans l’espace Taï à Abidjan

Songon, 14 nov (AIP) – Un atelier sur l’état des connaissances des zoonoses dans l’espace Taï s’est tenu à Abidjan dans les locaux du Centre Suisse de Recherche Scientifique (CSRS) en Côte d’Ivoire sis à Adiopodoumé.

« Le parc national de Taï a soumis, pour financement du fonds SOS African Héritage de la Commission Allemande pour l’UNESCO, un projet intitulé ‘Amélioration des connaissances et pratiques des communautés riveraines du parc national de Taî dans un contexte d’émergence de zoonoses’ », a rappelé jeudi 12 novembre 2020 le directeur technique de l’Office ivoirien des parcs et réserves (OIPR), colonel François Djé N’Goran.

Cet atelier de deux jours vise à améliorer les connaissances sur les zoonoses à travers les résultats des travaux de recherche er les savoirs traditionnels. De façon spécifique, il s’ est agit de partager les résultats des travaux scientifiques et savoirs traditionnels disponibles sur les zoonoses de l’espace Taï et fournir les connaissances utiles pour la sensibilisation du public, selon le directeur de zone sud-ouest de l’OIPR, Lieutenant-colonel, Abdoulaye Diarrassouba.

« Cette rencontre est importante à double titre. Premièrement, c’est une activité qui va favoriser le dialogue entre les chercheurs et les praticiens pour avoir de l’impact (…) Deuxièmement, cet atelier permet d’aborder une thématique d’actualité la question des zoonoses à cause de l’actualité de la maladie à Covid-19 qui nous secoue et la maladie Ebola passé. Cette problématique touche à la fois les questions de santé humaine et la santé animale », a souligné pour sa part, le directeur général du CSRS en Côte d’Ivoire, Pr Inza Koné.

A cette occasion, 12 chercheurs d’universités, d’institutions de recherche, de laboratoire et d’organisation non gouvernementale ont été mobilisés pour partager des travaux de recherche menés par les différents laboratoires affiliés. L’Institut Pasteur, spécialiste de la recherche scientifique au service de la santé humaine, a été également associé à cette rencontre avec la participation de personnes ressources issues de ses centres nationaux de référence en bactériologie-virologie.

S’agissant du projet intitulé “Amélioration des connaissances et pratiques des communautés riveraines du parc national de Taï dans un contexte d’émergence de zoonoses”, le directeur technique de l’OIPR, a expliqué que cette initiative se propose d’une part, d’améliorer les connaissances sur les maladies zoonotiques à travers une capitalisation des résultats des travaux scientifiques impliquant les institutions de recherche nationales dans la perspective de fournir des informations utiles à la prise de décision. D’autre part, il s’inscrit dans une démarche de recherche action susceptible de contribuer à l’amélioration des perceptions et pratiques des communautés locales de la réserve de la biosphère du parc national de Taï.

(AIP)

tg/ena/kam