Cet article a été publié le: 6/09/20 17:33 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Un barrage hydro agricole pour booster la production de riz à Koro

Odienné, 06 sept 2020 (AIP)- Un barrage hydro agricole, en aval sur la rivière Yirima, est en construction à Koro qui, à terme, devrait faire de ce département du Nord-Ouest ivoirien un véritable grenier notamment en matière de production de riz, avec une capacité projetée de 1000 tonnes de paddy par an.

Le projet s’inscrit dans la dynamique des initiatives gouvernementales de développement de l’agriculture, singulièrement du secteur du vivrier, avec en place de choix la riziculture.

Quoique devenu aliment principal de la population, la Côte d’Ivoire couvre aujourd’hui à peine 42% de ses besoins, avec 1 300 000 tonnes de riz blanchi par an, soit environ, 58 kg par an et par habitant, selon l’organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). Le pays importe, chaque année, des quantités estimées à « 300 milliards de FCFA » pour combler son déficit.

Le barrage hydro agricole de Koro, dont les travaux de construction ont été lancés officiellement le  samedi 5 septembre 2020, prévoit notamment l’aménagement de 100 ha de terres irriguées.

Le projet, par ailleurs, permettra la production de plus de 30 tonnes de légumes frais par hectare et par cycle, avec l’aménagement de 50 planches de 10 m2 par exploitant individuel pour le maraîchage. Vingt(cinq étangs piscicoles de 400 m2 vont être également aménagés pour une production projetée de quelque trois tonnes de poissons frais par an. En plus du produit de la pêche sur le plan d’eau.

« Vous n’irez plus acheter du poisson à Abidjan. Vous allez consommer le poisson local. Et ce n’est pas seulement pour Koro. Ce poisson ira à Touba, à Odienné et donc vous serez une plateforme. D’ici, on ira vendre du riz, des produits frais à Abidjan, à Man, à Daloa, à Odienné, à Touba, un peu partout en Côte d’Ivoire », s’est félicité, lors de la cérémonie solennelle de lancement des travaux, le ministre de l’Agriculture et du développement rural, Kobénan Adjoumani.

La place El Hadj Moussa Bakayoko de la commune, située à une quarantaine de kilomètres de Touba, a accueilli, dans la matinée de ce samedi, la cérémonie, en présence de cadres, d’élus et des populations fortement mobilisées pour l’occasion.

Le ministre du budget et du portefeuille de l’Etat, Moussa Sanogo, par ailleurs ressortissant du Bafing, s’est également réjoui de sa réalisation en ce qu’il « va permettre d’améliorer les rendements agricoles et in fine, les revenus distribués aux agriculteurs ».

Le projet, a-t-il souligné, s’inscrit dans la droite ligne de la seconde phase des actions engagées pour “accélérer l’émergence du Bafing”, avec « l’accroissement des revenus des populations rurales » notamment, après le lancement de nombreux travaux de réhabilitation et de réalisation d’infrastructures sociales de base en matière notamment d’éducation, de santé et d’hydraulique.

Le projet d’aménagement de la digue de retenue d’eau et du périmètre agricole en aval sur la rivière Yirima va coûter près de deux milliards de francs CFA. La fin des travaux est prévue pour fin 2021.

(AIP)

kg/fmo