Cet article a été publié le: 8/11/21 16:26 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Un centre pour la prise en charge socio-éducative des enfants de la rue inauguré à Agboville

Abidjan, 08 nov 2021 (AIP)- Le centre de transit et d’orientation pour enfants d’Agboville a été officiellement inauguré, samedi 06 novembre 2021, par la ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, Nassénéba Touré, afin d’apporter un tant soi peu, un accompagnement socio-éducatif à cette frange de la population basé dans cette région.

Mme Touré, qui avait à ses côtés son collègue en charge de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle, Dimba Pierre, et le député de la circonscription, Adama Bictogo, a affirmé que ce centre permettra au gouvernement d’adresser la problématique de l’accompagnement psychosocial et psycho-éducatif des pensionnaires qui verront ainsi leur protection socio-sanitaire se renforcer.

« Nous voici réunis à nouveau pour la cause des enfants de la rue. Votre présence montre à suffisance que la question des droits des enfants fait partie intégrante de nos préoccupations. La structure que nous inaugurons ce jour, fruit de la collaboration de mon ministère avec le Lions Club Côte d’Ivoire, a pour objet d’accueillir en hébergement temporaire les enfants et adolescents en situation de rue », a-t-elle indiqué.

Selon la ministre, en plus de leur réinsertion dans leurs familles respectives, ce centre va initier « ces enfants » au métier de leur choix.

« C’est un cadre idéal pour l’éducation et la formation des enfants en rupture sociale », a-t-elle ajouté tout en demandant aux pensionnaires de saisir cette opportunité pour sortir définitivement de la rue, retrouver leurs familles et reprendre le cours normal de leur vie.

La représentante du gouverneur du Lions club, Christiane Duncan, a expliqué que sa structure a pour ambition de sortir les enfants de la rue en leur proposant une prise en charge en vue d’une réinsertion sociale et professionnelle.

« C’est ce qui explique notre soutien à l’initiative du programme de protection des enfants et adolescents vulnérables (PPAV) du ministère de la Femme, qui a entrepris de mettre en place un centre de transit, nécessaire à la prise en charge immédiate des enfants et adolescents en détresse ».

Quant au ministre Dimba Pierre, il a annoncé l’approvisionnement du centre en médicaments de première nécessité et la construction de sa clôture.

Pour sa part, le député d’Agboville, Adama Bictogo,  a remis séance tenante un chèque de 05 millions de francs CFA pour couvrir les besoins du centre.

Le centre de Transit pour enfants d’Agboville est un établissement d’accueil et d’hébergement à caractère social et éducatif placé sous l’autorité administrative du directeur régional du ministère de la Femme, de la Famille et de l’Enfant.

Il dispose d’un comité de supervision qui fait le suivi, l’évaluation et le contrôle des activités et d’un service qui est l’organe opérationnel du centre.

(AIP)

ako/fmo