Cet article a été publié le: 3/12/21 7:37 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Un colloque international sur l’autonomisation de la femme ouvert à Abidjan

Abidjan, 03 déc 2021 (AIP)- La directrice du Genre et de l’Equité au ministère de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, Mme Florence Tanoh, a procédé jeudi 2 décembre 2021 à Abidjan Cocody, à l’ouverture de la première édition du colloque international Bloom, sur le thème “Autonomisation de la femme: enjeux, défis et perspectives 2030”.

 « L’objectif du colloque international est de présenter et discuter des résultats de recherche et d’expertises ainsi que des solutions pour une autonomisation réussie des femmes. De façon spécifique, le colloque international Bloom vise à identifier les mécanismes sociaux et économiques de l’autonomisation de la femme », a expliqué le président du comité d’organisation, Dr Alain Trésor Diby.

 

Ce colloque international se veut le lieu de rencontre entre les institutions, chercheurs, experts et praticiens intervenant sur les questions du Genre en général et de l’autonomisation des femmes, en particulier, autour de la recherche de solutions idoines, a annoncé Dr Diby.

 

Pour sa part, la présidente fondatrice de l’ONG Bloom, Mme Danielle Lidégoué Cissé Bacongo, a exprimé ses remerciements à tous les participants surtout aux femmes du Burkina Faso, du Mali et du Cameroun qui prennent part à ce colloque international. Elle ambitionne d’amener la femme à prendre conscience de sa valeur.

 

Durant trois jours, les participants au colloque international Bloom vont plancher sur les barrières à l’autonomisation de la femme, les opportunités d’insertion et de maintien des femmes dans les activités économiques. Ils vont également mener une réflexion sur les conditions sociales, juridiques, économiques et politiques d’un entreprenariat féminin réussi.

 

Cette activité initiée par l’ONG Bloom est placée sous le parrainage de la ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, Nassénéba Touré, et le co-parrainage de la ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la pauvreté, Myss Belmonde Dogo.

 

(AIP)

 

tg/cmas