Cet article a été publié le: 14/07/21 10:49 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Un comité conjoint villageois de gestion de crises transfrontalières installé à Toyebly

Toulepleu, 14 juil 2021 (AIP) – Un comité conjoint villageois de gestion de crises transfrontalières a été installé à Toyebly, dans la sous-préfecture de Toulepleu, pour régler les conflits qui pourraient subvenir entre la Côte d’Ivoire et le Liberia.

Selon le président de l’unité conjointe de l’Union du fleuve Mano, chef de projet, Bohi Nazer, ce comité a pour objectif  de permettre aux populations riveraines des deux pays partageant la même frontière, d’être les premiers acteurs de résolution des conflits frontalier qui pourraient surgir dans leurs localités respectives à travers des mécanismes dont ils ont la maîtrise.

Au cours de cette installation, samedi 10 juillet 2021 à Toyebly, Kah Bassio, président des jeunes du village de Keheley au Liberia a été désigné par consensus comme premier président du comité conjoint.

Le comité est constitué de 32 membres dont 16 membres issus de quatre villages ivoiriens et 16 autres membres ressortissants de quatre localités libériennes.

Le principe est que chaque village ivoirien possède un village miroir du côté libérien qui présente quatre individus désignés par les villageois pour les représentés au sein du comité.

S’agissant des villages frontaliers ciblés, ce sont notamment Toyebly pour la Côte d’Ivoire et Keheley, village miroir du côté libérien, Klaon pour la Côte d’Ivoire et Kpably pour le Liberia, Ziouebly côté ivoirien, et Bewaley au Liberia et enfin Biapleu au Liberia et Koarho pour la Côte d’Ivoire.

(AIP)

ktt/apk/cmas