Cet article a été publié le: 29/04/21 8:00 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Un déséquilibre au niveau de l’emplacement des écoles préjudiciable dans le secondaire à Odienné

Odienné, 29 avr 2021 (AIP)- L’emplacement des établissements secondaires dans la ville d’Odienné révèle un déséquilibre géographique, aux conséquences multiformes, avec pour point commun d’impacter négativement les performances des jeunes collégiens et lycéens, a fait observer le directeur régional de l’Education nationale et de l’Alphabétisation dans le Kabadougou, Naffo Coulibaly.

Les parties Nord et ouest de la vie abritant de grands quartiers, avec une importante masse d’enfants du secondaire sont dépourvues d’écoles du cycle. Obligeant  les jeunes collégiens et lycéens de ces quartiers à parcourir de longues distances pour rallier leurs établissements situés pour la plupart aux bouts Sud et Est de la ville.

Sur six établissements secondaires (trois publics et trois privés), seul le lycée moderne 2 est situé au centre de la ville. L’attrait qu’il suscite, dès lors, en fait aujourd’hui un lycée à l’effectif pléthorique, en déphasage avec la capacité d’accueil et le personnel d’encadrement disponible (3499 élèves pour 28 salles de classe et 62 professeurs là où il en faut 82).

A la faveur d’une rencontre d’information, mercredi 28 avril 2021, autour de la situation de l’école, au niveau local, M Naffo Coulibaly a ainsi plaidé pour la construction d’un établissement secondaire au quartier Yankafissa, le plus vaste et le plus peuplé de la ville (à la sortie Ouest).

L’idée étant spécifiquement de décongestionner le lycée 2 et plus généralement de faciliter l’accès à l’école aux nombreux élèves du secondaire qui vivent dans ce quartier. Il a suggéré une synergie d’action entre le conseil régional et la mairie, avec l’appui de cadres de la région. « C’est un plaidoyer. Vous avez fait beaucoup mais vous pouvez faire encore plus », a-t-il lancé.

Le réseau ivoirien pour la promotion de l’éducation pour tous, une organisation de la société civile active dans le secteur, a organisé la rencontre d’information d’échanges, à la faveur de la semaine mondiale d’action pour l’éducation.

La rencontre a réuni les acteurs du système éducatifs et des partenaires de l’école notamment les collectivités locales qui ont notamment présenté, à l’occasion, les opérations et actions qu’elles ont conduites en faveur de l’école à Odienné sur la période 2019-2020, en lien avec les incidences de la pandémie de la covid-19, sur leurs activités dans le secteur éducation.

(AIP)

kg/ask