Cet article a été publié le: 3/09/20 10:19 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Un éléphant solitaire sème la terreur sur l’axe Yocoboué-Divo

Grand-Lahou, 03 sept 2020 (AIP)-Un éléphant solitaire portant le sobriquet de Ahmed sème la terreur sur l’axe Yocoboué-Divo (Sud-ouest, région du Lôh-Djiboua), long de 75 kilomètres, a constaté l’AIP.

Il a été aperçu, le mercredi 2 août 2020, à Djolibi, village situé dans le département Guitry, détruisant la bicyclette d’un adolescent qui se rendait dans la rizière de ses parents pour des travaux. L’adolescent a eu beaucoup de chance en abandonnant sa bicyclette pour prendre ses jambes à son coup.

Sur place, des usagers de cette voie ont indiqué que l’éléphant est devenu le maitre des lieux car s’attaquant à tout engin motorisé qu’il croiserait sur son passage.

“Il est devenu très agressif car il s’attaque aux populations. Il y a cinq jours, il a détruit entièrement un camion de transport de sacs de cacao. Hier (mardi 1er août 2020), il a détruit le véhicule d’un particulier. Retenons que l’éléphant détruit tous les engins roulants qu’il rencontre sur son passage”, a indiqué Balifi Sapim, planteur dans la zone de Kouta.

Ahmed fait partie du troupeau d’éléphants déportés dans le parc national d’Azagny, dans le département de Grand-Lahou. Sorti du parc, il n’était pas à l’origine agressif. Les populations qui ont suivi ses traces reconnaissent que, dans ses randonnées dans les hameaux de Grand-Lahou, il  sympathisait avec les populations qui lui donnaient à manger.

Selon Koffi René de Yocoboué, le pachyderme est devenu furieux dès l’instant où les populations ont commencé à l’agresser. “Certaines personnes lui jettent des pierres et le menacent avec des bâtons. Aujourd’hui, ce mastodonte nous empêche de nous déplacer paisiblement”, a déploré cet usager.

(AIP)

rk/fmo