Cet article a été publié le: 7/05/21 16:48 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Un expert en immobilier préconise d’accélérer les procédures d’acquisition des ACD

Abidjan, 07 mai 2021 (AIP)- Un expert en droit immobilier, conseil en cabinet d’avocat et formateur certifié, Jean Louis Lobé, a préconisé vendredi 07 mai 2021, l’accélération des procédures d’acquisition des arrêtés de concession définitive (ACD), à l’occasion d’un atelier de formation sur les fondamentaux du droit de l’immobilier à Abidjan, organisé par le cabinet de formation Ethsun Institue.

« En ce qui concerne les procédures d’acquisition des titres fonciers, l’ACD, je demanderai à notre ministère de tutelle, celui de la Construction, d’accélérer les procédures d’acquisition des ACD », a indiqué M. Lobé, à cette séance de renforcement de capacités à l’intention des cadres des entreprises immobilières.

Pour l’expert, la question récurrente d’effondrement des immeubles pourrait trouver son fondement dans la lenteur de la délivrance de ce titre de propriété. « Pour pouvoir construire, il faut avoir le permis de construire, il faut avoir un ACD. Quand la procédure met du temps, les gens sont tentés de prendre des couloirs et en prenant les couloirs, ils construisent sans vouloir respecter les normes de construction », a-t-il expliqué.

Il a expliqué que les normes de constructions supposent qu’il y ait des ingénieurs conseil, des architectes. Il impose qu’on puisse faire des contrôles pendant le déroulé de la construction. « Mais quand on rase les murs, il va s’en dire que, toutes ces formalités ne seront pas respectées. Il va falloir aussi faciliter les conditions d’accès au titre et surtout aussi prendre le soin de vérifier », a-t-il indiqué.

Jean Louis Lobé a déploré qu’aujourd’hui, un même terrain soit malencontreusement attribué à plusieurs personnes. Il a plaidé pour que les contentieux immobiliers soient réduits, « parce que beaucoup de personnes en meurent, beaucoup de personnes perdent des investissements ».

Le géomètre au ministère de la Construction, Yapo Yapo Richard Yves s’est félicité de cette séance de formation qui, selon lui, permettra aux pratiquants « de renforcer leurs capacités et savoir plus sur l’immobilier et être mieux outillés sur la question et les rouages de ce domaine ».

(AIP)

gak/ask