Cet article a été publié le: 20/11/20 10:59 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Un homme abandonne son épouse à cause de sa fécondité prononcée

Grand-Lahou, 20 nov 2020 (AIP) – Dame Kouassi Nadia, 28 ans, a été abandonnée par son époux Kassi Kadjo dans le village de Assako (Grand-Lahou) pour sa fécondité prononcée suite à trois grossesses jumelaires successives.

“J’ai eu mes premières jumelles à l’âge de 21 ans, l’année suivante j’ai mis au monde encore des jumelles puis j’ai fait les jumeaux qui ont maintenant un an”, indique Kouassi Nadia dont sa première fille a 12 ans.

Au regard de cette situation, son époux a décidé de consulter un devin qui lui a révélé que sa femme n’aura que des jumeaux pour les prochaines maternités. D’où sa décision de mettre fin à la relation amoureuse avec Nadia.

“Notre ami a même quitté la localité car il ne peut pas supporter la charge de ses enfants et le féticheur lui avait déjà annoncé que d’autres jumeaux étaient en cours “, a souligné un voisin.

Pour l’heure, Kouassi Nadia survient aux charges de ses sept enfants avec le soutien de sa mère. S’étant rendue jeudi 19 novembre 2020 à la brigade de gendarmerie de Grand-Lahou pour expliquer sa situation, le commandant lui aurait conseillé d’engager des poursuites à l’endroit du père de son enfant en saisissant le juge des enfants du tribunal de la ville.

L’histoire de Nadia survient au moment où le monde entier célèbre ce 20 novembre 2020 la Journée des droits de l’enfant, une occasion pour sensibiliser sur les droits des enfants.
(AIP)
rk/gf/ena/fmo