Cet article a été publié le: 23/09/22 12:22 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Un impétrant obtient la mention très honorable pour sa soutenance de thèse de doctorat sur la question du genre dans l’église

Anyama, 22 sept  2022 (AIP)- L’impétrant Emmanuel Signaux a obtenu la mention très honorable pour sa soutenance de thèse de doctorat sur la question du genre dans l’église.

« Les femmes et leur implication dans l’église des Assemblées de Dieu de Côte d’Ivoire (1957 à 2020) » est le thème qu’a développé M. Signaux le porte-parole national des délégués des Universités publiques de Côte d’Ivoire (CODE-UCI).

L’impétrant a démontré que la femme peut occuper un rang supérieur dans l’église au même titre que l’homme sans toutefois  bouleverser l’ordre établi. Il a expliqué que la réalité de la première place de la femme finira par s’imposer dans l’église avec l’observation dans l’avenir des ordinations diaconales de femmes.

« Aujourd’hui, l’émancipation et  la question du genre dans des travaux scientifiques et colloques montrent bien  évidemment la place de la femme au cœur de l’église. Nous voulons comprendre la question du genre  dans l’église. Est ce qu’il faut bouleverser l’ordre de  l’église à cause d’une question mondiale de promotion du genre?  Les femmes de l’église peuvent s’imposer car leur place n’est pas derrière », a-t-il indiqué.

Pour sa part, le président du jury, Prof. Baha-Bi Yousan Daniel a fait savoir que la mention très honorable et les encouragements du jury ont été accordés à Emmanuel Signaux pour l’originalité de son travail porté sur la place de la femme dans l’église et pour la qualité du travail avec à la clé le respect énorme du cycle de la  recherche et de la méthodologie.

Plusieurs autorités universitaires et ecclésiastiques ainsi que de nombreux étudiants ont pris part à cette soutenance qui s’est tenue à l’amphithéâtre de la faculté de pharmacie.

(AIP)

bsb/fmo