Cet article a été publié le: 4/05/21 12:09 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Un mémorandum signé pour la mise en œuvre du projet «Agro-Cantine » dans la Mé

Abidjan, 04  mai 2021 (AIP)-  La Fondation African Women Initiatives (AWI), le Conseil régional de la Mé et la structure Seekewa se sont engagés à travers la signature d’un mémorandum, à réaliser le projet dénommé « Agro-Cantine » afin de  contribuer à l’autonomisation des femmes et aussi soutenir la pérennité des cantines scolaires.

Selon le coordinateur de la fondation AWI, Arnaud Boni, le projet « Agro-Cantine », vient apporter une réponse à plusieurs problématiques liées à la production des produits vivriers, leur commercialisation par les groupements des femmes, l’alimentation équilibrée des élèves dans les cantines scolaires, etc.

Le projet « Agro-Cantine » cible 300 femmes de la région de la Mé issues de 12 groupements. Ces femmes bénéficieront de renforcement de leurs capacités dans le cadre de leur autonomisation économique et approvisionneront en vivriers huit collèges de proximité

Elaboré en liaison avec la Coopération allemande à travers son Bureau Centre d’Innovations Vertes, il est inspiré d’un autre projet de la Fondation AWI dénommé « Ma cantine, je parraine un repas » qui consiste à lever des fonds afin d’offrir 120 repas chauds et équilibrés pendant toute l’année scolaire à chaque enfant scolarisé surtout ceux des zones défavorisées, et créer des conditions d’accès au marché pour les femmes productrices de vivriers et de maraîchers.

La présidente du Conseil d’administration de la Fondation AWI, Mariam Fadiga Fofana, a expliqué que le projet  ”Agro-cantine” favorise l’autonomisation de la femme. Il intègre  d’une part, la chaine de valeur allant de la production à la commercialisation et d’autre part, le développement communautaire, tout en œuvrant à la mobilisation de partenaires clés de l’écosystème », a fait savoir Mme Fadiga.

Premier vice-président du Conseil régional de la Mé, Calice Yapo Yapo, a indiqué que le projet « Agro-cantine » tiré du concept « Ma cantine, je parraine un repas chaud » s’inscrit dans la vision du Conseil régional qui est celle de rechercher des partenaires extérieurs en vue de trouver des ressources additionnelles pour des projets en faveur du bien-être des populations de cette région.

Conseiller technique à GIZ, Alex Kouassi a relevé la nécessité du projet qui cadre avec les objectifs du projet Centre d’innovation verte qui promeut les innovations, pouvant contribuer à un développement rural durable. Il a salué tous les partenaires impliqués dans la mise en œuvre du projet « Agro-Cantine ».

Selon les clauses de ce  mémorandum, signé mardi 27 avril 2021, à Adzopé, par les trois parties,  le Conseil régional de la Mé occupe la fonction de maître d’ouvrage, la fondation AWI, le maître d’œuvre et Seekewa, l’agence d’exécution. Le projet est entièrement financé par l’organisation allemande, GIZ et le Conseil régional de la Mé, pour un coût de 67,73 millions de francs CFA.

(AIP)

bsb/fmo