Cet article a été publié le: 27/04/21 8:31 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Un ex-migrant de retour à Daloa raconte les difficultés de la migration irrégulière

Daloa, 27 avr 2021 (AIP)- Diarrassouba Sindou, jeune migrant de retour au pays a évoqué, dimanche, les difficultés de la migration irrégulière dans un entretien à l’AIP, entre autres les difficultés lors de son voyage irrégulier hors des frontières ivoiriennes.

Selon Diarrassouba, les difficultés financières ont commencé dès son entrée au Mali. La somme de 15 000 FCFA lui a été exigée pour fouler le sol malien. Le migrant affirme avoir  payé 50 000 FCFA pour traverser certains villages maliens comme Talanda et Mouhamed Kidal.

D’ailleurs cette activité peu recommandable à la quelle le jeune migrant dit s’être livré pour survire en Libye va conduire à son arrestation et son emprisonnement. il a purgé la peine de deux ans de prison avant de recouvrer la liberté.

Regrettant son voyage dans les conditions irrégulières, le migrant dit avoir été témoin de plusieurs comportements déshonorants de plusieurs de ses camarades lors de sa migration irrégulière.

Pour lui la migration n’étant pas interdite, il demande aux éventuels candidats à la migration de le faire dans les règles de l’art pour éviter les risques de toutes natures comme le risque de mourir de faim, de perdre la vie accidentellement, se faire arrêter arbitrairement et se faire  captif.

(AIP)

ss/ask