Cet article a été publié le: 8/05/21 16:22 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Un mouvement pour la survie des cultures ivoiriennes créé à Yamoussoukro

Yamoussoukro, 8 mai 2021 (AIP) – Plusieurs défenseurs des cultures d’Afrique ont paraphé, samedi 8 mai 2021 à Yamoussoukro, l’acte de naissance du mouvement pour la survie des cultures (MAS-Culture), une organisation de la société civile, dont l’objectif est de restaurer et promouvoir l’ensemble des cultures ivoiriennes.

« Nous voulons faire connaître et divulguer ces grandes valeurs qui ont été célébrées par la tradition, à savoir la probité, la solidarité, la préservation de la nature, l’art, la paix. Toutes ces grandes valeurs qui sont en train de disparaitre au profit de la perversité, la mauvaise foi », a expliqué le président de la nouvelle organisation, Dr N’zué Bony.

Il a affirmé avoir interrogé les traditions ivoiriennes pour réaliser que ces valeurs n’ont été possibles que grâce à la culture.

Promouvoir et préserver l’identité culturelle des peuples de Côte d’Ivoire, contribuer à l’essor socioéconomique et culturel du pays, préserver l’environnement et constituer une base de ressources pour aider les gouvernants sont, entre autres, les missions que les initiateurs assignent au MAS-Culture.

« Nous avons proposé cinq thématiques que sont la connaissance des lois de la nature, la connexion entre la justice sociale et la justice spirituelle, la science spirituelle, la mondialisation et la connaissance des rites et célébrations de nos ancêtres », a déclaré le nouveau président de MAS-Culture.

Le mouvement va organiser chaque année de grandes cérémonies de réflexion sur ces différentes thématiques, selon son président qui espère un appui institutionnel afin d’atteindre ces objectifs.

(AIP)

Gso/kp