Cet article a été publié le: 13/08/21 7:46 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Un syndicat d’enseignants plaide pour le reversement de 17 mois de salaire amputé

Man, 13 août 2021 (AIP)-La Coordination nationale des enseignants libres de Côte d’Ivoire (CNELCI), regroupant les ex-enseignants volontaires de la zone Centre Nord Ouest (CNO 2002-2010), recrutés à la fonction publique en 2008 et affectés en mars 2010, plaide auprès du gouvernement ivoirien pour le reversement de 17 mois de salaire amputé sur leur rappel (avril 2010 à août 2011).

« L’objectif de cette note d’information est d’interpeller à nouveau nos autorités compétentes, depuis le président de la République, son Excellence Monsieur Alassane Ouattara jusqu’au Premier ministre Patrick Achi sur l’existence d’un tel dossier en vue de leur implication pour une issue urgente et favorable pour le payement de ces 17 mois de rappel aux enseignants que nous sommes », indique le président de la CNELCI, Dao Issa, dans une note d’informations transmise jeudi 12 août 2021, à l’AIP.

Selon la CNELCI, les ex-enseignants volontaires de la zone CNO intégrés à la Fonction publique en 2008 et affectés en mars 2010, ont été pris en compte par leur ministère de tutelle qu’à compter de la date du 1er septembre 2011 pour leur première prise de service.

Une situation que le syndicat qualifie ‘’d’injustice’’ et pour ce faire dit avoir mené préalablement, des démarches auprès de l’ancien Premier ministre Gon Coulibaly qui s’était montré disposé à traiter le sujet.

C’est pourquoi, le syndicat dit s’en remettre aujourd’hui à l’actuel occupant de la Primature, le Premier ministre Patrick Achi pour son implication sur le dossier afin qu’une issue favorable soit définitivement trouvée.

Au total, il s’agit de 5094 ex-enseignants volontaires de la zone Centre Nord Ouest (2002-2010) issus de l’enseignement primaire, secondaire général, technique et même professionnel qui sont concernés par cette situation.

(AIP)

ebd/fmo