Cet article a été publié le: 7/09/21 12:52 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Une application mobile de transport assure miser sur la sécurité

Abidjan, 07 sept 2021 (AIP) – La Country Manager de l’application mobile de transport Uber Côte d’Ivoire, Marjorie Saint-Lot, indique miser sur la sécurité pour fidéliser ou pour augmenter le nombre de ses usagers à Abidjan.

« Depuis que nous avons lancé Uber en Côte d’Ivoire, nous voyons que cette plateforme est utilisée dans la vie courante des Ivoiriens. L’arrivée de cette application a permis plus de nombreuses opportunités économiques pour les acteurs du secteur du transport », a déclaré Marjorie Saint-Lot, citée dans une note d’information transmise à l’AIP.

La Côte d’Ivoire est le 75ème pays au monde où Uber a pris ses quartiers. Ainsi, face à ce secteur hautement concurrentiel, l’entreprise technologique dit gagner le cœur des usagers notamment à travers son engagement à assurer “la sécurité avant tout”.

L’application, disponible sur Playstore et sur Appstore, permet, à travers une connexion à internet à partir d’un smartphone, de faire une demande en cas de besoin de déplacement. “L’application se connecte aux véhicules disponibles aux alentours du client et une requête est tout de suite envoyée à la voiture la plus proche. La localisation du passager lui est transmise grâce à la technologie GPS, il a l’opportunité d’accepter ou de refuser la demande…”, explique la Country Manager.

Après chaque course, une évaluation est prévue du côté du chauffeur comme du passager pour que chacun puisse noter l’expérience du trajet. Cela comprend le comportement du chauffeur et du passager, la qualité du véhicule et de la conduite du chauffeur ainsi que tout autre élément qui contribue à une excellente expérience, poursuit-elle.

La mission d’Uber a commencé en 2009 en vue de résoudre un problème simple, à savoir ‘’comment obtenir un trajet en appuyant sur un bouton ?’’. Plus de 10 milliards de trajets plus tard, la compagnie s’est attaquée à un défi encore plus grand, c’est-à-dire, réduire les embouteillages et la pollution dans les villes en faisant voyager plus de gens dans moins de voitures. Ce service est disponible dans 35 villes d’Afrique et son réseau, dans plus de 10 000 villes dans plus de 65 pays.

(AIP)
cmas