Cet article a été publié le: 2/09/21 10:01 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Une association s’engage à reconstituer les terres ravagées par l’orpaillage à Tengrela

Tengrela, 02 sept 2021 (AIP) – L’association suisse Coginta s’est engagée à recouvrir et à rendre utilisable toutes les terres de Tengrela endommagées par l’extraction artisanale de l’or à travers un projet dénommé « sécurité de l’or de la Côte d’Ivoire (SECORCI) ».

« Nous venons pour reconstituer ces terres détruites et les rendre lucratives par une collaboration avec les associations des localités concernées », a indiqué le chef de projet de Coginta, Gilbert Le Bigot après avoir présenté quelques images des terrains endommagés par les orpailleurs clandestins et exposé les dangers qui guettent les populations ainsi que les générations à venir.

M. Le Bigot a aussi exhorté la population, lors d’une rencontre organisée mardi 31 août 2021 à la salle de réunion de l’antenne de l’institut national de l’hygiène publique de la ville, « à travailler en bonne intelligence afin ce projet pilote soit un succès pour en favoriser d’autres ».

Le préfet du département, Cyrille Ambroise Diomandé a également appelé ses administrés à tout mettre en œuvre pour la réussite de ce programme.

Le projet pilote a démarré en juillet 2021 sur le site de la sous-préfecture de Papara, située à 24 kilomètres de Tengrela. Il est prévu sur dix-huit mois, indique-t-on.

(AIP)

kkc/sn/rm