Cet article a été publié le: 11/09/20 8:02 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Une centaine de centres d’alphabétisation créée dans le Sud-Comoé

Aboisso, 11 sept (AIP)- Une centaine de centres d’alphabétisation a été créée dans le Sud-Comoé, a fait savoir le responsable de l’alphabétisation de la direction régionale de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle (DRENET-FP) du Sud-Comoé, Seban  Tointé.

Il l’a fait savoir au cours d’un entretien, mercredi 09 septembre 2020 avec l’AIP, à l’occasion de la célébration de la Journée internationale de l’alphabétisation placée sous le thème “L’alphabétisation et la transmission du savoir à l’ère de le crise de la Covid-19”.

Ces 100 centres d’alphabétisation ont été ouverts par des volontaires et reçoivent des personnes déscolarisées comme des personnes n’ayant jamais eu la chance d’aller à l’école. Ce sont bau total 1500 apprenants dont 700 femmes qui fréquentent ces centres.

Deux types d’alphabétisation, à savoir l’alphabétisation traditionnelle qui œuvre à apprendre à lire, à écrire et à calculer, et l’alphabétisation fonctionnelle qui met l’accent sur le jargon professionnel de l’apprenant, sont pratiquées par ces centres.

Ces structures sont aidées par des ONG et de bonnes volontés dont le député-maire d’Aboisso, Jérémie Alfred N’gouan.

M. Seban a par conséquent lancé un appel aux ONG, aux guides religieux, aux autorités administratives, aux autorités politiques et toutes les communautés à une synergie d’actions en vue de réduire le taux d’analphabétisme dans la région.

La Conférence générale de l’UNESCO a déclaré le 8 septembre comme Journée internationale de l’alphabétisation, en 1966. Elle est célébrée dans le monde entier chaque année et rassemble les gouvernements, la société civile et l’ensemble des acteurs concernés. Elle donne l’occasion de souligner les réalisations dans le domaine de l’alphabétisation et de réfléchir aux moyens de relever les défis restants.

(AIP)

akn/cmas