Cet article a été publié le: 9/07/21 7:01 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Une cérémonie de prières à l’occasion de l’an 1 du décès d’Amadou Gon Coulibaly

Abidjan, 09 juil 2021 (AIP)- Une cérémonie de prières à l’occasion de l’anniversaire du rappel à Dieu de Feu le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, a eu lieu jeudi 08 juillet 2021 à la mosquée de la Riviera-Golf, en présence du chef de l’Etat Alassane Ouattara et de la Première Dame Dominique Ouattara, ainsi que de plusieurs membres du Gouvernement.

A cette occasion, les éminents imams, avec à leur tête le président du Conseil supérieur des imams, des mosquées et des affaires islamiques (Cosim), le Cheick Ousmane Diakité, ont procédé à des prières et à une lecture intégrale du Saint Coran pour le repos de l’âme du défunt Chef du gouvernement.

Touché par ce soutien constant des hautes autorités du pays et des religieux depuis le décès de leur fils, la famille Gon Coulibaly, par la voix de leur porte-parole, Dramane Gon Coulibaly, a traduit toute sa gratitude face à cette vague de compassion et de solidarité.

« Nous prions Allah pour qu’ils vous rendent aux centuples tous ces bons actes posés et qu’ils vous rétribuent abondamment », a-t-il indiqué.

Sensible à ces prières dites pour le salut de l’âme de « son fils », le président de la République a offert à la somme de 07 millions de francs CFA à la communauté musulmane, et a, par la voix du ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Vagondo Diomandé, appelé à accepter cette douloureuse séparation.

« Un an après, notre douleur reste toujours aussi vive qu’aux premières heures. Nous devons puiser au plus profond de notre foi pour résister et surtout pour honorer notre illustre disparu », a déclaré M. Diomandé, tout en invitant au nom du Chef de l’Etat, les populations vivantes en Côte d’Ivoire, à poursuivre le combat d’Amadou Gon Coulibaly par la culture de l’amour, de la tolérance, de la fraternité afin que le pays continue aisément sa marche vers le développement.

Des bénédictions et « la Fatiha finale », ont mis fin à la cérémonie d’hommage au repos de l’âme du défunt Premier ministre Amadou Gon Coulibaly.

Le 8 juillet 2020, le Premier ministre rendait l’âme suite à un malaise cardiaque alors qu’il était le candidat du parti au pouvoir à la présidentielle d’octobre de la même année.
(AIP)
ako/fmo