Cet article a été publié le: 17/09/21 12:48 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Une convention de collaboration signée entre le BURIDA et la mairie de Bouaflé

Bouaflé, 17 sept 2021 (AIP)- Le Bureau ivoirien du droit d’auteur (BURIDA) a signé avec la mairie de Bouaflé, une convention de collaboration en vue d’amener tous les utilisateurs d’œuvres d’esprit exerçant dans la localité à s’acquitter des droits d’auteur et des droits voisins pour le mieux-être des artistes, des éditeurs ainsi que des producteurs.

Cette signature de convention qui s’inscrit dans le cadre de l’exécution de l’action 1 de l’axe 2, intitulé “Elargir l’assiette de la perception en vue d’accroître les ressources” du plan d’action stratégique initié par la direction générale et adopté par le Conseil de gestion et de restructuration en mars 2020, a eu lieu jeudi 16 septembre 2021, à la mairie de Bouaflé.

La collaboration porte sur la prospection pour l’identification et le recouvrement de tous les exploitants occasionnels ou permanents des œuvres littéraires et artistiques faisant partie du répertoire du BURIDA, le recouvrement des redevances de droits d’auteur et des droits voisins auprès d’exploitants occasionnels ou permanents des œuvres littéraires et artistiques expressément identifiées par les parties. De même que la lutte contre le piratage des œuvres littéraires et artistiques, la formation, sensibilisation et la communication sur le respect des droits de propriété littéraire et artistique.

“Nous pensons qu’avec la collaboration avec les mairies et les outils de gestion modernes que nous mettons en place pour la collecte, c’est sûr que nous pourrons augmenter substantiellement les ressources qui vont permettre au maximum d’artistes de pouvoir au moins se soigner, de pouvoir envisager une retraite paisible”, a indiqué le directeur général du BURIDA, Ouattara Karim, à l’issue de la signature de convention.

Il a exprimé sa gratitude au maire de Bouaflé, Dr Léhié Bi Lucien, pour sa sollicitude, exhortant tous les utilisateurs d’œuvres d’esprit à s’acquitter des droits d’auteur pour le bien-être des artistes ivoiriens.

Dr Léhié Bi a, pour sa part, pris l’engagement de faciliter la tâche au BURIDA pour la collecte des redevances de droits d’auteur dans sa circonscription, appelant ses pairs des autres localités à faire autant pour améliorer les conditions de vie des artistes.

Le BURIDA, en collaboration avec le ministère de tutelle, avait effectué, du 2 au 28 août 2021 dans la région de la Marahoué, une opération de contractualisation et de recouvrement des redevances de droits d’auteur auprès des utilisateurs d’œuvres d’esprit.

(AIP)

ns/cmas