Cet article a été publié le: 8/05/21 16:58 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Une femme décapitée découverte près de Ségbélékaha

Tafiré (Niakara), 08 mai 2021 (AIP)- Le corps sans vie et sans tête d’une jeune femme a été découvert, avec des marques de violence sexuelle, dans une broussaille près de Ségbélékaha, village situé à environ neuf kilomètres de la ville de Tafiré (Centre-nord, région du Hambol), a appris l’AIP samedi 08 mai 2021 auprès des témoins.

Le cadavre de la dame a été découvert dans la mi-journée du 28 avril 2021 dans les environs de Ségbélékaha, sur la Nationale A3, entre Tafiré et Badikaha, dans le département de Niakara.

« Le corps inerte de la femme portait des traces de viol confirmé par les autorités venues de Tafiré et le cadavre était privé de la tête qui, elle-même, a été emportée par le ou les responsables de ce crime crapuleux », a affirmé Ali Sanogo, un habitant de Ségbélékaha, interrogé par l’AIP.

Selon plusieurs témoignages concordants, dont celui de Bruno Yéo Doyéré, “ce crime a l’allure d’un sacrifice rituel puisque la tête de la victime a été emportée”, a-t-il ajouté.

Après les constatations médicales et judiciaires d’usage, la dame a été inhumée et la brigade de gendarmerie de Tafiré a ouvert une enquête pour déterminer les causes et le présumé auteur de ce drame.

(AIP)

jbm/bsp/kp