Cet article a été publié le: 2/09/20 7:44 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/  Une journée de cohésion sociale et de paix organisée à Sago

Sassandra, 02 sept 2020 (AIP)- Les chefs de village du  canton  Kagbeu, de la sous-préfecture de Sago, ont en collaboration avec les chefs des communautés et les guides religieux, organisé une journée de cohésion sociale et de paix, le dimanche 30 août 2020, en présence du président du conseil régional du Gbôklè, Philippe Légré.

Cette initiative est consécutive aux affrontements intercommunautaires qui se sont soldés par des pertes en vie humaine à Sago lors de la crise post-électorale de 2011.

“Vous, burkinabè, maliens, Sénoufo, Lobis, Baoulé, Koulango, Gouro, nous sommes des frères, vous êtes chez vous ici, dans les villages du canton Kagbeu, c’est ici que vous avez choisi pour vivre, vos enfants sont nés ici tout comme nous les Godié. Ne vous sentez pas à l’étranger, n’écoutez pas les politiciens qui nous divisent et qui sèment la mort. Nous avons pardonné les palabres qui ont endeuillé tout le monde ici”, a déclaré le porte-parole des chefs autochtones, Téty Zogou Paulin.

Le porte-parole des chefs de communautés, Coulibaly Fousseny, a engagé les leaders des communautés à semer la graine de la paix. “J’invite chacun de nous à rependre le message de paix dans nos différentes communautés. Les Godié sont nos tuteurs et nous devons bien nous comporter”, a-t-il indiqué.

Le président du conseil régional du Gbôklê, Philippe Legré, a invité les populations à cultiver la paix et à œuvrer au développement de la Côte d’Ivoire en consolidant la paix.

(AIP)

iv/gak/fmo