Cet article a été publié le: 13/09/21 18:11 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Une journée de sensibilisation à Diabo et Botro pour briser le mur de méfiance entre militants des partis politiques

Botro, 13 sept 2021 (AIP)- La déléguée communale du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) de Diabo, Rebecca Yao, a initié vendredi 10 septembre 2021 une journée de sensibilisation à Diabo et à Botro à l’intention des militants des différents partis politiques en vue de briser le mur de méfiance qui s’est installé entre eux depuis l’élection présidentielle d’octobre 2020.

Plusieurs interventions ont meublé cette activité de sensibilisation dont celle de l’ancien maire de Bouaké, Fanny Ibrahima, qui appelé les militants des différents camps politiques à rester sourds aux messages de haine véhiculé par certains de leurs leaders. ”Ne vous laissez pas berner par vos leaders politiques, ils sont tous des amis et frères. Que vous soyez baoulé, abbey ou dioula, vous êtes tous de la même Côte d’Ivoire. Evitez donc de vous battre lors des élections », a-t-il conseillé.

Le représentant du ministre de la réconciliation et de la cohésion nationale, Amoi Urbain, a invité les populations au pardon et à la réconciliation. « Sans nous pardonner mutuellement le pays ne pourra pas avancer. Nous avons un seul pays, la Côte d’Ivoire, mettons-nous donc ensemble pour la construire », a-t-il exhorté.

L’initiatrice de cette journée de sensibilisation, Rebecca Yao, a également pris la parole au foyer des jeunes de Botro pour insister également sur la nécessité pour les ivoiriens de tuer en eux les vilains sentiments pour aller résolument à la paix et à la cohésion.

« La côte d’Ivoire a besoin de l’union de tous ses fils et filles. Les présidents Alassane Ouattara, Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo ont donné l’exemple en se retrouvant suivons-les, car sans paix il n’y a pas de travail », a-t-elle lancé à l’endroit des femmes venues en grand nombre prendre part à cette cérémonie.

Une visite guidée dans les familles des victimes de guerres a eu lieu en marge de cette journée de sensibilisation à la paix et à la cohésion sociale suivie d’un planting d’arbres à l’entrée de la ville de Botro.

(AIP)

sy/rkk