Cet article a été publié le: 6/07/21 9:35 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Une journée des communicateurs catholiques et musulmans à Abidjan

Abidjan, 06 juil 2021 (AIP)- Une journée des communicateurs catholiques et musulmans a été organisée à Abidjan-Cocody, par l’Association ivoirienne des journalistes et communicateurs catholiques (AIJCCA) et l’Union des journalistes et communicateurs musulmans de Côte d’Ivoire (UJCOMCI), pour une réflexion sur leur contribution à la paix et la réconciliation nationale.

Lors de cette journée organisée, dimanche 4 juillet 2021, le président de l’AIJCCA, Pierre Ephèse Kouamé, a rappelé le rôle capital des médias dans la préservation et la consolidation de la paix et de la cohésion sociale.

« La paix et la réconciliation dépendent, en grande partie, des informations dont disposent les populations sur leurs communautés, leurs leaders traditionnels, politiques et religieux ainsi que sur le pays lui-même. Or, seuls des journalistes libres et indépendants peuvent pleinement assurer la responsabilité d’informer en toute objectivité et honnêteté », a-t-il expliqué.

Pour sa part, le président de l’UJCOMCI, Fousséni Touré, a saisi cette occasion, pour exhorter les communicateurs catholiques et musulmans à être des artisans de paix et des vecteurs de la réconciliation.

Le ministre de la Réconciliation et de la Cohésion sociale, Bertin Konan Kouadio, a salué cette initiative tout en soulignant que cette journée dédiée à la paix et à la réconciliation est importante dans un pays où la presse est souvent au service des chapelles politiques et les journalistes, plusieurs fois accusés d’avoir favorisé ou d’être à la base des conflits sociopolitiques qui ont jalonné les 30 dernières années de l’histoire de la Côte d’Ivoire.

Un panel autour du thème, « communicateurs catholiques et musulmans, quelle contribution pour la paix et la réconciliation nationale ? », a enregistré la participation du ministre de la Réconciliation nationale et de la Cohésion sociale, Kouadio Konan Bertin et la conseillère et représentante du ministre de la Communication, des Médias et de la Francophonie, Agnès Kraidy, du directeur général d’Albayane, Imam Cissé Djiguiba et du directeur de la communication du diocèse d’Abidjan, l’abbé Augustin Obrou et du président de l’Union nationale des journalistes de Côte d’Ivoire (UNJCI), Jean Claude Coulibaly.

(AIP)

tg/fmo