Cet article a été publié le: 13/07/21 21:08 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Une mission de l’ONECI à Bondoukou pour expliquer le nouveau logiciel relatif à l’état civil

Bondoukou, 13 juil 2021 (AIP) – Une mission de l’Office national de l’état civil et de l’identification (ONECI) séjourne depuis mardi 13 juillet 2021à Bondoukou (Nord-est, région du Gontougo) pour expliquer à la population le nouveau logiciel relatif à l’état civil dont le lancement de la phase pilote est prévu pour le mois d’août.

Cette phase pilote du déploiement du logiciel qui s’achèvera en décembre est financée par l’Union européenne (UE) à travers sa structure CIVIPOL. Elle se déroulera dans les centres d’état-civil de la mairie et de la sous-préfecture de Bondoukou.

Les objectifs sont, entre autres, de tester les fonctionnalités de naissances et de décès auprès des centres pilotes, de former les agents d’état civil aux bonnes pratiques de gestion et surtout de réhabiliter et d’équiper les principaux centres d’état civil.

Selon le chef de délégation, Affessi Affessi, par ailleurs chef de division, de supervision et suivi-évaluation de l’état civil à l’ONECI, ce logiciel va permettre aux sages-femmes de capter les naissances et les décès déclarés dans les centres de santé dépendants de la sous-préfecture et de la maire, avant de les acheminer dans ces deux zones pilotes.

« Les parents pourront avoir les extraits de leurs enfants en temps réel », a-t-il rassuré. Il a fait savoir que ce nouveau logiciel mis à la disposition des populations va résoudre plusieurs problèmes. Il s’agit notamment du rapprochement des populations des centres pilotes et de la réduction des coûts.

Il a invité la population à adhérer à ce nouveau projet qui arrive à point nommé pour l’aider à établir facilement les extraits de naissances des enfants afin de leur permettre d’exister juridiquement.

En juin 2021, un projet dénommé Initiative citoyenne de plaidoyer pour l’amélioration de l’accès au droit à l’identité dans le département de Bondoukou avait été lancé par l’ONG de promotion et de protection des droits de la personne (SVIET). Il vise à contribuer à l’amélioration du système des déclarations des naissances en vue de la promotion du droit à l’identité.

(AIP)

zaar/cmas