Cet article a été publié le: 9/09/22 8:10 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Une mission d’évaluation des besoins des institutions de micro-finance lancé à Abidjan

Abidjan, 09 sept 2022 (AIP)- Le coordonnateur du projet des chaînes de valeur compétitives pour l’emploi et la transformation économique (PCCET), Arthur Coulibaly, a procédé jeudi 8 septembre 2022, à la mission d’évaluation des besoins des institutions de micro-finance notamment en système d’information et de gestion, lors d’un atelier de cadrage organisé à la Primature sise à Abidjan-Plateau.
Le consultant en système informatique, Mohamed Ben Nasr, qui va piloter cette mission, a été présenté officiellement aux acteurs du secteur de la micro-finance.  Il travaillera sous la direction de l’unité de la coordination de la PCCET et en étroite collaboration avec les institutions de micro-finance pour une durée de 45 jours soit du 7 septembre au 21 octobre.
Selon le coordonnateur du PCCET, Arthur Coulibaly, par ailleurs conseiller spécial du Premier ministre, cet atelier avait pour but d’informer les parties prenantes sur le lancement de la mission d’évaluation des besoins des institutions de micro-finance y compris en Système d’information et de gestion (SIG).
De façon spécifique, il s’est agi  de présenter le PCCET aux institutions de micro-finance et à l’ensemble des parties prenantes, globalement et spécifiquement sur la composante 2.1 du projet qui traite de la promotion de la micro-finance durable et des infrastructures financières numériques.
« La rencontre de  ce jour qui a été particulièrement fructueuse visait à définir les modalités du plan d’action du PCCET en terme d’appui au secteur de la micro-finance dont nous sommes convenus d’une feuille de route qui va être mise en œuvre dès demain (vendredi)  », a ajouté M. Coulibaly, au terme d’une concertation avec les acteurs de la micro-finance.
Financé par la Banque mondiale et mis en exécution par une Unité de coordination rattachée au Cabinet du Premier ministre ivoirien, le Projet des Chaines de valeur compétitives pour l’emploi et la transformation économique (PCCET) vise à améliorer l’accès au financement et la compétitivité des chaînes de valeur de l’hévéa, du palmier à huile, de l’ananas, de la mangue, du karité, et du textile & habillement en vue de la commercialisation de produits à forte valeur ajoutée.
(AIP)
tg/fmo