Cet article a été publié le: 3/05/21 15:18 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Une mission d’instruction du 3ème C2D entame ses travaux à Abidjan

Abidjan, 03 mai 2021 (AIP)-Le ministre de l’Economie et des Finances, Adama Coulibaly, a procédé, lundi 03 mai 2021, à Abidjan au nom du Premier ministre au lancement d’une mission d’instruction du 3ème Contrat de désendettement et de développement (C2D).

La mission d’instruction comprend la partie ivoirienne, regroupant des départements sectoriels, et une délégation française venue échanger sur les modalités de signature du troisième C2D. Un autre staff de la mission française a, depuis Paris, suivi la cérémonie de lancement par visioconférence.

Tenant compte des défis et priorités de l’Etat ivoirien, la mission d’instruction du 3e C2D devra mettre en cohérence les axes stratégiques avec le Programme national de développement  (PND 2021-2025), les échéanciers de ce nouveau contrat et les enveloppes budgétaires sectorielles.

Selon M. Coulibaly, les axes prioritaires sont notamment la sécurité, l’éducation-formation et l’emploi, la technologie, le transport avec la ligne 1 du métro d’Abidjan et la résilience climatique. Ces différents axes sont liés aux défis socio-économiques actuels du pays.

Au cours de ces séances de travail, les parties ivoirienne et française vont dresser le bilan des deux premiers C2D et celui de l’exécution de la feuille de route de la coopération ivoiro-française signée en 2017.

Elles feront également le point de la situation macro-économique et des besoins financiers, et enfin définiront et valideront le cadrage financier du 3ème C2D, en termes de montants, d’échéanciers, de durée, de secteurs de projets à financer, etc.

Le ministre de l’Economie et des Finances a précisé que les affectations devront concerner les appuis budgétaires, les consolidations des actions en cours au titre des deux premiers CD2 et le financement de la ligne 1 du métro d’Abidjan.

L’Ambassadeur de la France en Côte d’Ivoire, Jean-Christophe Belliard, s’est félicité de ce levier de coopération qui reste la colonne vertébrale du partenariat franco-ivoirien, fort des huit ans d’existence et de deux (C2D) successifs, avec 1 151 milliards de francs CFA.

Le portefeuille du troisième C2D, initiative d’allègement de la dette ivoirienne par la France, est estimé à 751 milliards de francs CFA.

Après de l’atteinte du point d’achèvement de l’initiative Pays pauvres très endettés (PPTE), l’Etat de Côte d’Ivoire a signé le 1er décembre 2012 avec la France, le premier C2D pour un montant de 413,25 milliards de francs CFA et le deuxième C2D, le 3 décembre 2014, pour un montant de 737,95 milliards de francs CFA.

Les travaux prendront fin le 06 mai 2021.

(AIP)

bsp/fmo