Cet article a été publié le: 27/05/21 7:52 GMT

Côte d’Ivoire -AIP/ Une mobilisation jugée satisfaisante des ressources à fin mars 2021 à 2 189,8 milliards (Gouvernement)

Abidjan, 27 mai 2021 (AIP) – Le gouvernement ivoirien jugé “satisfaisant” la mobilisation des ressources financières au premier trimestre 2021, estimées à 2 189,8 milliards de francs CFA pour une prévision de 2 236,3 milliards de francs CFA, soit un taux de réalisation de 97,9%.

Selon le porte parole du gouvernement, le ministre Amadou Coulibaly, qui intervenait au terme du Conseil des ministres, mercredi 26 mai 2021, l’exécution du budget de l’Etat a été caractérisée par une mobilisation satisfaisante des recettes fiscales et une bonne maitrise du niveau d’exécution des dépenses.

Cette déclaration a été faite, lors d’une communication relative à l’exécution du Budget à fin mars 2021, au Palais présidentiel d’Abidjan Plateau.

Ces réalisations comprennent 1 070,7 milliards de francs CFA de recettes budgétaires et 1 119,1 milliards de francs CFA de ressources de trésorerie. Les recettes fiscales ont été recouvrées à hauteur de 1 051,3 milliards de francs CFA à fin mars 2021, avec un écart positif de 77,4 milliards de francs CFA par rapport à l’objectif de 973,9 milliards de francs CFA, a déclaré le ministre de la Communication, des Médias et de la Francophonie.

Ce résultat est principalement lié aux performances enregistrées dans le recouvrement des taxes sur les produits pétroliers, des taxes à l’importation sur les marchandises générales et des droits d’enregistrement café-cacao.

Les dépenses ont été globalement exécutées à hauteur de 1 400,3 milliards de francs CFA à fin mars 2021, pour une prévision de 1 624,5 milliards de FCFA, soit un taux d’exécution de 86,2%.

Ces dépenses comprennent notamment les dépenses d’investissement exécutées à hauteur de 239,5 milliards de francs CFA contre une prévision de 401,1 milliards de francs CFA et les dépenses de lutte contre la pauvreté et de réduction des disparités sociales établies à 558,7 milliards de francs CFA à fin mars 2021, au-dessus de l’objectif plancher de 546,9 milliards de francs CFA.

Ainsi, le solde budgétaire à fin mars 2021 ressort à -65,6 milliards de francs CFA pour un objectif annuel de -1 750,4 milliards de francs CFA représentant -4,6% du PIB, a indiqué M. Coulibaly.

(AIP)

nmfa/fmo