Cet article a été publié le: 21/04/21 16:42 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Une offensive contre les grossesses en milieu scolaire lancée à Yamoussoukro

Yamoussoukro, 21 avr 2021 (AIP) – Une vaste campagne de lutte contre les grossesses en milieu scolaire a été lancée mercredi 21 avril 2021 à Attiégouakro par le village d’enfants SOS de Yamoussoukro en présence des autorités locales et des acteurs transversaux du monde éducatif.

Cette campagne prévoit des rencontres de proximité avec les élèves par le biais notamment des clubs santé des établissements scolaires du district autonome de Yamoussoukro à l’effet de les sensibiliser à l’éducation sexuelle et réduire les risques de contracter des grossesses, a-t-on appris.

« Nous devons dire à nos enfants que leurs études doivent être leurs premières préoccupations et cela les parents doivent nous y aider », a déclaré le sous-préfet d’Attiégouakro, Bayoro née Mélèdje Nathalie.

Selon les statistiques réalisées sur les périodes 2018/2019, 2019/2020 et le premier semestre de l’année 2021 les établissements les plus touchés par cumul sont le lycée moderne Alfred Koba d’Attiégouakro avec 39 grossesses, le lycée Bad de Yamoussoukro qui enregistre 29 cas et le collège moderne1 de Yamoussoukro, 26 cas.

C’est en réponse à cette situation que « le village d’enfants SOS de Yamoussoukro se propose d’organiser ces campagnes de sensibilisation de proximité et des actions vigoureuses dans ces établissements scolaires et de les étendre aux parents d’élèves au travers du COGES sous le thème ‘’ éducation sexuelle, un moyen efficace de prévention des grossesses en milieu scolaire’’ », a expliqué le coordonnateur des activités au village d’enfants sos de Yamoussoukro, Ahiba Aké Léon.

La première adjointe au maire d’Attiégouakro, Mme Mensah s’est félicitée du choix de sa localité pour ce lancement et émis le vœu que la campagne y connaisse un franc succès afin que le premier rang en matière de grossesses précoces soit un lointain souvenir.

(AIP)

gso/ask