Cet article a été publié le: 21/07/21 16:55 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Une ONG propose l’approche “Compétence parentale” contre les maux du secteur de l’éducation nationale

Abidjan, 21 juillet 2021 (AIP)- L’ONG “Investing in children and their societies” (ICS, Investir dans les enfants et leur environnement) propose l’approche “Skilful parenting” ou Compétence parentale contre les maux du secteur de l’éducation nationale.

Selon le coordonnateur de l’ICS, Kouassi Hermann, “Skilful parenting” est un programme de soutien aux parents et aux familles s’appuyant sur la politique nationale, conçu en collaboration avec des communautés en Afrique pour améliorer le bien-être des enfants vulnérables.

Il vise à promouvoir des pratiques parentales et des relations familiales positives en vue de prévenir la violence contre les enfants et leur permettre de se développer positivement, à travers des modules, entre autres, Relation familiale, Rôle et responsabilité d’un bon parent et le Développement de la Petite enfance et Nutrition, l’Estime de soi et entretien de soi, et Valeur et discipline.

Dans le cadre de la vulgarisation de ce programme, l’association a organisé, mercredi 21 juillet 2021 à Abidjan Cocody, un atelier de formation dédié aux institutions et organisation chargées de la protection de l’enfant dont un représentant du ministère de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, et un représentant du ministère de l’Emploi et de la Protection sociale.

“L’objectif du programme de Compétence parentale, c’est de réduire le travail des enfants dans la chaine de production du cacao en Côte d’Ivoire”, a ajouté M. Kouassi.

La directrice coordonnatrice du Programme de protection des enfants et adolescents vulnérables au ministère de la Famille, Mme Zagba Nacy Kouassi, estime que le programme de Compétence parentale est le bienvenu  car “les parents sont désespérés aujourd’hui à cause des défis dont la cherté de la vie qui se présentent à eux”.

L’ONG ICS est arrivée en Côte d’Ivoire en 2017 à la faveur du programme Transformer l’éducation dans les communautés de cacao (TRECC). Elle intervient dans toutes les zones de production de cacao en Côte d’Ivoire et a formé 3 000 familles sur l’ensemble du territoire national sur l’approche Compétence parentale.

(AIP)

sn/cmas