Cet article a été publié le: 29/08/21 16:26 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Une ONG récompense des ménages de Divo pour la bonne conservation des déchets plastiques

Divo, 29 août 2021 (AIP) – L’ONG “See my line international” (SEEMI) a organisé une cérémonie de distribution de prix à des ménages de Divo et à leurs enfants, samedi 28 août 2021, pour leur participation à la bonne conservation des déchets plastiques de ces ménages en vue d’être collectés par cette ONG, dans le cadre de la protection de l’environnement.

La présidente de l’ONG SEEMI, Simi Apolline, a expliqué que la cérémonie de distribution de prix est l’épilogue d’un concours en forme de campagne, dénommé “ménages sans déchets plastiques”. La campagne a consisté à visiter des ménages dans des quartiers de Divo et «éduquer chaque parent à ne plus jeter ses déchets, même à la poubelle, encore moins dans la nature».

Plus de 200 ménages ont participé à la première édition de cette campagne « ménages sans déchets plastiques ». Celle-ci s’est étendu du 25 juin au 25 juillet 2021. Chaque ménage a conservé ses déchets, surtout plastiques, et a donné le nom d’un de ses enfants pour recevoir un kit scolaire à la remise des prix, en plus du prix reçu par le parent.

Au total 150 ménages ont été primés sur les 200 participants. La plupart des lots sont des objets usuels en plastiques, notamment des seaux d’eau, des cuvettes, gobelets. La campagne de l’ONG SEEMI lui a permis de collecter quatre tonnes de déchets, dont plus de trois tonnes de déchets plastiques, qui seront envoyées à des entreprises qui les recyclent.

La marraine de la cérémonie, Elisabeth Assouan, présidente de la fédération des associations de femmes de Divo, et le chef du village de Boudoukou, Kakou Gbazaré, ont félicité la présidente de SEEMI pour son engagement pour la protection de l’environnement dans la cité de Divo. « J’encourage ces organisations à renforcer leurs actions sur le terrain, car notre environnement se dégrade chaque jour davantage et si rien n’est fait nous risquons le pire », a prévenu Elisabeth Assouan.

Depuis plusieurs années l’ONG SEEMI met à contribution les écoles, les églises, les commerçants, afin qu’ils conservent leurs déchets plastiques qu’elle va collecter contre la remise d’objets en plastiques recyclés.

(AIP)

jmk/kam