Cet article a été publié le: 9/07/21 10:14 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Une opération de planting d’arbres lancée par la Sucaf à Ferkessédougou

Ferkessédougou, 09 juil 2021 (AIP)-La Société sucrière africaine de Côte d’Ivoire(SUCAF-CI), a procédé, jeudi 08 juillet 2021, à une opération de planting d’arbres à Ferkessédougou, en partenariat avec les Eaux et Forêts de ladite localité et l’ONG Stop désert, dans le cadre de dans l’opération “un jour, 50 millions d’arbres”, initiée par le ministère.
Selon le représentant du directeur général adjoint de la SUCAF-CI, Zié Kpatoue Coulibaly, “c’est le début d’une longue série qui consiste à planter des arbres sur plusieurs centaines d’hectares.” Il a souhaité que la population fasse sienne l’opération de planting d’arbres afin d’assurer une nouvelle couverture forêt à la Côte d’Ivoire d’ici quelques années.”
Le secrétaire général 2 de la préfecture de Ferkessédougou, Tapé Kaba, a souhaité plein succès à cette initiative de l’entreprise sucrière avant d’inviter ses concitoyens à s’approprier l’opération.
Pour restaurer le couvert forestier du pays, plusieurs organisations et institutions initient des opérations de reboisement pour aider  l’Etat ivoirien à contrer l’avancée du désert. En effet, entre 1990 et 2015, le pays a perdu plus de 60% de son couvert forestier et ne compte aujourd’hui plus que de 3,4 millions d’hectares de forêts, soit environ 11% du territoire national couvert de forêts.
En vue d’apporter une riposte à la dégradation avancée de son couvert forestier, la Côte d’Ivoire a mis en œuvre depuis 2019, et ce, par le truchement du ministère en charge des Eaux et Forêts, un ambitieux projet de reboisement intitulé «un jour 50 millions d’arbres ».
Cette dynamique opération de reboisement à grande échelle s’inscrit dans un processus qui a pris forme en avril 2016, au siège de l’Organisation des Nations Unies (ONU) à New-York, avec la signature officielle de l’Accord de Paris par le président de la République, Alassane Ouattara, qui a pris l’engagement au nom de la Côte d’Ivoire de ralentir le réchauffement climatique de la planète.
En 2019, avec le projet « Un jour un million d’arbres », ce sont 1.169.074 arbres qui ont été plantés, soit 5.845 hectares de forêts reboisées sur toute l’étendue de territoire national lors de la première édition et en 2020, avec « Un jour, 5 millions d’arbres », 6.426.302 arbres ont été plantés, soit 32.000 ha de forêts reboisées à la seconde édition.
(AIP)
ki/ebd/fmo