Cet article a été publié le: 26/11/20 12:52 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Une organisation appelle à faire en sorte que “les jeunes ne soient pas manipulés par les entrepreneurs des discours de haine”

Daloa, 26 nov 2020 (AIP)-  Le chargé de programme à l’ONG verbatims, Honoré Kouadio,  a appelé, mercredi 25 novembre 2020, à “agir vite et promptement pour éviter que les jeunes soient utilisés pour la propagation des discours de haine”, ce qui, à ses yeux, est “une entrave à la culture de la paix et de la cohésion sociale”.

Pour y parvenir, l’ONG Verbatims s’investit dans la sensibilisation des populations, notamment des leaders d’opinion, des journalistes et des bloggeurs.

“Nous savons que les réseaux sociaux sont utilisés à d’autre fin. Nous devons faire en sorte que nos jeunes ne soient pas utilisés et manipulés par les entrepreneurs de la haine. Notre organisation avec l’appui des Nations unies a organisé une formation récemment à Daloa pour apporter sa contribution à la paix et à la cohésion sociale”, a indiqué M. Kouadio.

(AIP)

ss/ask