Cet article a été publié le: 22/06/21 11:10 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Une rencontre annuelle de chasseurs traditionnels dozos à Taï pour promouvoir la concorde et l’intégrité morale

Taï, 22 juin 2021 (AIP)- L’association Binkadi des dozos (une confrérie de chasseurs traditionnels) de la région du Cavally organise, depuis dimanche 20 juin 2021, une rencontre d’une semaine, entre confrères sur l’esplanade du foyer des jeunes de Taï.

« Cette rencontre annuelle vise à promouvoir la concorde et l’intégrité morale de la confrérie des dozos » a affirmé le secrétaire général de l’association des dozos, Doyéri Konaté, au foyer des jeunes de Taï,

Pendant les crises survenues en Côte d’Ivoire, la sécurisation de certaines routes et biens divers a nécessité l’action de ceux-ci comme agents de sécurité surtout dans les localités difficiles d’accès et selon M. Konaté, leur rôle, de simple guérisseur, fait d’eux des auxiliaires de l’action des institutions par la sécurisation des routes et des champs.

Les chasseurs traditionnels venus de plusieurs localités à savoir, Duékoué, Guiglo, Toulepleu, Bloléquin et Zagné consacreront toute la semaine à des consultations individuelles et au traitement des problèmes spirituels par des remèdes naturels et amulettes diverses. L’association Binkadi existe depuis 1986, rappelle-t-on.

La question des dozos fait débat sur la scène politique ivoirienne. Dans le milieu des années 90, le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) avait pris des mesures répressives visant à réduire leurs interventions en milieu urbain en matière de sécurité.

Le Front populaire ivoirien (FPI), arrivé au pouvoir en 2000, interdira également leurs associations, les considérant comme une force parallèle au service du Rassemblement des républicains (RDR).

(AIP)

am/ad/aaa/ask