Cet article a été publié le: 6/11/20 13:54 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Une sensibilisation à la paix après les violences électorales à Tiébissou

Tiébissou, 06 nov 2020 (AIP)- Le comité de la cellule civilo-militaire et le chef du quartier Soukoura 2 de Tiébissou, Kouamé Amani, ont initié le mercredi 04 novembre 2020, un rencontre de sensibilisation pour la paix entre les populations Dioula et Baoulé, après les violences qui ont émaillé le scrutin présidentiel du 31 octobre 2020.

A cette occasion, le sous-préfet de Tiébissou, Coulibaly Hamidou, représentant le préfet Attoungbré N’guessan Brice, a invité les jeunes à protéger leur quartier et leur vie par une meilleure communication.

« Ce n’est pas par les gourdins, les couteaux, les machettes et par les fusils que vous allez protéger votre quartier et votre vie mais c’est par la communication, le dialogue, le bon ton et la convivialité que les différentes communautés auront une protection durable de leur quartier et de leur vie par le biais de la paix et de la cohésion sociale”, a conseillé M. Coulibaly.

Les leaders religieux et le président du comité de la cellule civilo-militaire, N’guessan Yao Hubert, ainsi que d’autres responsables du quartier ont mis l’accent sur l’amour du prochain et le pardon.

Les populations sorties massivement ont été exhortées à se méfier des rumeurs qui attisent la flamme de la haine et mènent aux affrontements intercommunautaires. Le quartier Bel horizon a été également visité pour la même occasion.

(AIP)

myk/dds/bsb/cmas