Cet article a été publié le: 13/06/21 7:43 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Vers la mécanisation de la culture du maïs pour satisfaire la demande de la population nationale

Bondoukou, 13 juin 2021 (AIP) – Le président de INTERMAÏS, N’Zi Kouassi Eugène, a proposé, lors du lancement, samedi 12 juin 2021, à Bondoukou du projet de production intensive de maïs hybrides, la mécanisation de cette culture du maïs pour satisfaire la demande de la population nationale.

Selon M. N’Zi, les besoins en maïs de la population ivoirienne sont estimés à 1,5 T pour une production en-deçà de ce chiffre. « La mécanisation s’avère irréversible pour augmenter la production du maïs », a-t-il lancé en présence du ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Kobenan Kouassi Adjoumani.

Les acteurs de la filière veulent développer un commerce plus structuré du maïs avec des outils catalyseurs comme la bourse des matières premières agricoles de Côte d’Ivoire et l’agence de régulation des récépissés du système d’entreposage.

« Ce sont des conditions importantes pour aller au rendez-vous de l’offre et de la demande », a-t-il déclaré, insistant sur le respect des normes des bonnes pratiques agricoles au niveau de la production, la récolte, la post-récolte, le transport, la commercialisation, le stockage et de la transformation.

Le président de INTERMAÏS a plaidé pour la mise en place d’un tissu dynamique des petites et moyennes entreprises (PME) pour être compétitif sur le terrain, prévoyant à l’horizon 2025-2030, la production de 6,4 millions T en 90 jours chaque année, soit huit tonnes en moyenne à l’hectare.

Créée en 2011, INTERMAÏS a pour mission d’assurer la coordination des activités de ses membres par l’établissement des règles contractuelles dont l’organisation et la structuration de la filière, la définition des normes de qualité et la fixation des prix.

(AIP)

Zaar/kp