Cet article a été publié le: 9/04/21 8:56 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Vers l’élaboration d’un plan d’aménagement et de gestion intégrée du littoral ivoirien

Dabou, 09 avr 2021 (AIP)- Les représentants des villes littorales de la région des Grands Ponts et du département de Guitry que sont le corps préfectoral, les élus locaux, les autorités coutumières, le secteur privé, etc, ont pris part, jeudi 08 avril 2021, à Dabou, à un atelier de concertation pour la réalisation du diagnostic, l’état des lieux et d’analyse de la stratégie de gestion de la zone côtière ivoirienne concernant leurs localités  dans le cadre de l’élaboration du Plan d’aménagement et de gestion intégrée du littoral (PAGIL).

Cet atelier, financé par la Banque mondiale, visait, selon le coordonnateur du Programme de gestion du littoral ouest africain (WACA) pour la Côte d’Ivoire, Pr Ochou Abé Delphin, à recueillir, à l’issue d’une concertation, les avis et propositions des participants sur toutes les problématiques qui touchent aux activités  économique (pêche), environnementale (érosion, inondation), morphologique, etc.

Cela permettra au cabinet « Idom », cabinet de droit espagnol adjudicataire de l’appel d’offre international lancé par l’Etat de Côte d’Ivoire, et soutenu au plan local par le bureau national d’études techniques et de développement (BNETD), d’enrichir son diagnostic et son analyse des zones côtières concernées par la tenue de l’atelier.

Toutes ces informations recueillies à travers une série d’ateliers tenues dans les cinq zones côtières dont la région des Grands Ponts et le département de Guitry devront aboutir à termes à l’élaboration d’un plan d’action global, viable et perenne pour l’aménagement et la gestion intégrée du littoral appuyé par la création au plan institutionnel d’une agence nationale qui travaillera en relation avec les conseils régionaux et municipaux sur l’adaptation locale de ce projet aux réalités des zones côtières.

Présent à l’ouverture de cet atelier, le préfet du département de Grand-Lahou, N’guessan Kouakou Germain, représentant le préfet de la région des Grands Ponts, a salué la tenue de l’atelier qui devrait contribuer à rendre résilientes les populations des zones côtières du pays.

(AIP)

bec/fmo