Cet article a été publié le: 25/11/20 14:38 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Vingt-cinq structures islamiques d’éducation bientôt intégrées

Tiassalé, 25 nov 2020 (AIP)- Le superviseur de l’alphabétisation et de l’école non formelle de la direction départementale de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle (DDENET-FP) de Tiassalé, Gonhi Sehi Jacob, a annoncé mardi 24 novembre 2020,lors de l’atelier de restitution de la stratégie nationale d’intégration des enfants des structures islamiques d’éducation, au collège Saint Michel de Tiassalé, que 25 structures islamiques d’éducation de ladite direction sont proches de l’intégration au système éducatif formel.

M. Gonhi a indiqué qu’une évaluation des structures a eu lieu mi octobre 2020. Au cours de celle-ci, les différents responsables de l’alphabétisation se sont servis d’une grille d’évaluation portant sur les infrastructures et équipements, les ressources humaines, la pédagogie, la gouvernance, entre autres.

Si certains de ces critères sont remplis, ce n’est pas le cas pour tous. C’est pourquoi, le superviseur a invité les membres du comité départemental de l’accompagnement des structures islamiques d’éducation à accompagner ces structures pour l’atteinte de l’objectif d’intégration en 2025, tout en  regrettant qu’une structure reste encore très loin de l’intégration. Gonhi Jacob s’est félicité de l’intégration, l’EPC Attarbiyat de N’Douci qui a obtenu la note de 19/20.

La DDENET-FP de Tiassalé compte à ce jour 27 structures islamiques d’éducation recensées avec plus de 4000 enfants. A l’horizon 2025, ces structures ont l’obligation de se conformer à des critères indispensables à l’ouverture d’une structure d’éducation formelle, mais plus encore à l’obligation d’y enseigner le programme officiel d’éducation. Faute de quoi, l’Etat sera obligé de récupérer les enfants qui s’y trouvent, conformément à la politique de scolarisation obligatoire et de celle de l’école pour tous.

(AIP)

kd/fmo