Cet article a été publié le: 21/09/20 8:49 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Visite d’Etat : les jeunes de Bouaflé souhaitent le financement de leurs projets

Bouaflé, 21 sept (AIP)- Des jeunes de Bouaflé dans un entretien avec l’AIP, ont exprimé leurs attentes de la visite d’Etat du président Alassane Ouattara dans la Marahoué.

« Depuis 1960, la Marahoué n’a pas connu de visite d’Etat et nous sommes contents de cette visite. Au niveau des jeunes de Bouaflé, nous sollicitons le Président de la République pour favoriser davantage l’insertion professionnelle des jeunes diplômés de Bouaflé et apporter un appui à ceux qui sont porteurs d’initiatives », a indiqué le président de la jeunesse de Bouaflé, Kouassi Yao Eli.

Il a exprimé d’autres besoins dont du matériel. Il s’agit, entre autres, de tracteurs et de machines à coudre, de tricycles, de bottes et de machettes.

« L’arrivée du Chef de l’Etat dans la Marahoué est une aubaine pour nous parce que à chaque visite c’est le développement. Nous les jeunes, nous attendons de cette visite le financement de nos projets afin que nous soyons autonomes. Nous souhaitons que les jeunes porteurs de projets soient appuyés pour la réalisation de leurs activités », a, pour sa part, souligné le secrétaire général du Conseil national des jeunes du département de Bouaflé.

Les jeunes ont exprimé leur gratitude au président Ouattara pour les actions qui ont été déjà menées à leur endroit dans le cadre de la mise en œuvre du Programme du gouvernement et dit leur volonté de l’accueillir triomphalement.

Le président Alassane Ouattara effectue une visite d’Etat dans la Marahoué du 23 au 26 septembre 2020.

Cette visite le conduira respectivement à Bouaflé, mercredi 23 septembre où il présidera un conseil des ministres, jeudi 24 septembre à Sinfra, vendredi 25 septembre à Zuénoula et samedi 26 septembre à Bouaflé où va se dérouler le grand meeting de clôture.

Le président Ouattara procédera au lancement des travaux d’infrastructures et rencontrera les cadres, les élus et la chefferie lors de ces différentes étapes. La première Dame, Dominique Ouattara remettra un fonds et du matériel aux femmes de la Marahoué.

(AIP)

ns/ask